diminuer la taille du texte augmenter la taille du texte

Brèves

Mer Baltique : le Fonds scientifique du CIEM soutient huit projets innovants

Après 100 ans de changements pour améliorer la gestion des pêcheries de la Baltique par l'économie comp...

Un vent nouveau souffle sur la pêche

Sensibiliser aux bonnes pratiques et faire découvrir au grand public la réalité du métier de pêcheur, métier de passion, d'innovation, durable et responsable. C'est le but que s'est fixé l'association Avel Nevez Film.

Prochain RDV

OTC 2014

Du lundi 5 au jeudi 8 mai 2014

Zoom sur ...

Après les tempêtes la vie reprend à Keroman

L'équipage du Côte d'Ambre a le sourire

3h30 sur les quais de Keroman, port de pêche de Lorient ce jeudi matin 20 février. Depuis le mois de décembre,...

IDMer

Partenaire stratégique du développement et de l’innovation au cœur de la Bretagne, première r&e...

Actualités

Mer Baltique : le Fonds scientifique du CIEM soutient huit projets innovants

Après 100 ans de changements pour améliorer la gestion des pêcheries de la Baltique par l'économie comportementale , le Conseil international pour l'exploration de la mer ( CIEM ) annonce huit projets soutenus par le tout nouveau Fonds scientifique du CIEM.

«Nous avons reçu de nombreuses propositions variées et intéressantes, mais nous sommes concentrés sur des projets qui ajoutent de la valeur au Programme scientifique du CIEM , qui sont réalisables , et associent à la fois les institutions universitaires et gouvernementales . Les scientifiques, dans les premiers stades de leur projets ont eu une préférence dans le processus de sélection », explique Yvonne Walther , présidente du Comité scientifique du CIEM ( SciCom ) , qui était chargé de sélectionner les propositions retenues.
" Faire un choix a été difficile , mais le processus du SciCOMs requiert une grande variété de compétences . Ce que nous faisons , en fait, c'est crééer des opportunités et conduire la science du CIEM vers l'avenir " , précise Madame Walther.
Tous les projets auront deux partenaires , reflet d'un leadership partagé entre les institutions de recherche universitaires et gouvernementales .
Pour voir la liste complète des projets et suivre leur développement , visitez le site Web du CIEM .


les 8 projets soutenus, sur le site du CIEM
Download : [pdf] Le communiqué du CIEM (Anglais) (257,14 ko)
enveloppe Imprimante Partager sur : partager sur Twitter partager sur Viadeo partager sur Facebook partager sur LinkedIn partager sur Delicious

Un 750KW pour changer de cap

Lors du colloque "Formation maritime pour tous" organisé par le Lycée professionnel maritime du Guilvinec, trois stagiaires de la formation continue en cours de 750 KW ont témoigné de leur parcours, pour certains très atypique.

Colloque Formation maritime pour tous 2014
Colloque Formation maritime pour tous 2014

Biologiste, électrotechnicien ou matelot mécanicien, ils sont stagiaires de la formation continue maritime au lycée maritime du Guilvinec. Pourquoi et comment ont-ils choisi de se former au brevet de mécanicien embarqué 750 KW?

C'est ce que nous ont raconté, Karine Thoraval, seule fille de la promotion qui veut éduquer les enfants à l'environnement marin, Sébastien Stéphano, qui a pris le goût du large, et Philippe Le Dréau, matelot mécanicien dérogataire à bord d'un chalutier, content de se conformer à la règle mais aussi d'évoluer dans son métier. Tous témoignent avec bonheur d'une formation maritime véritablement pour tous.



Fichier audio : Karine Thoraval, Philippe Le Dréau et Sébastien Stéphano, stagiaires 750 KW au micro de Sea to sea
enveloppe Imprimante Partager sur : partager sur Twitter partager sur Viadeo partager sur Facebook partager sur LinkedIn partager sur Delicious

Nadège, marin cuisinière à bord de Tara

Le navire d'exploration Tara embarque à son bord marins et scientifiques. Mais la nourriture spirituelle ne suffit pas à satisfaire les besoins de cet équipage de 14 personnes. Mieux vaut une spécialiste pour gérer la cambuse et les repas!

Nadège Holtzmann, marin cuisinière
Nadège Holtzmann, marin cuisinière

Nadège Holtzmann, 29 ans, un large sourire, nous accueille à bord de Tara dans un lieu hautement stratégique : la cuisine. 

Cette baroudeuse a fait des voyages une passion qu'elle a d'abord partagé à travers des documentaires. Puis d'images en embarquements... elle a décidé d'affirmer sa maritimité et de devenir marin. Mais pas n'importe quel marin. Elle a choisi d'être marin et cuisinière. Et comme "la vie fait bien les choses" nous dit-elle, c'est au sein de Tara Expéditions qu'elle a la chance d'exercer ses talents. Si elle participe aux manoeuvres, elle est avant tout la fée "ès bons petits plats" du bord et met tout en oeuvre, dans le ventre de Tara, pour remplir celui des 14 équipiers...



Fichier audio : Ecoutez Nadège au micro de Sea to sea
enveloppe Imprimante Partager sur : partager sur Twitter partager sur Viadeo partager sur Facebook partager sur LinkedIn partager sur Delicious

Tara, navire d’exploration et d'éducation à l'environnement

Après l’Arctique, les océans du monde et le Grand Nord, Tara se prépare pour passer six mois en Méditerranée pour une mission de sensibilisation.

Tara à la BSM Keroman de Lorient, son port d'attache
Tara à la BSM Keroman de Lorient, son port d'attache

Le navire d'exploration Tara a quitté Lorient le 30 mars pour le Havre afin de présenter l’exposition  « Tara : au cœur de l’exploration des océans », avant de mettre le cap vers la Méditerranée pour une mission de sensibilisation. Cette mission sera l’occasion pour Tara Expéditions d’informer la population sur les nombreux enjeux environnementaux liés à la Méditerranée et notamment de faire une recherche scientifique sur le plastique, dont la présence croissante dans la mer crée une pollution inquiétante. Tara Expéditions a donc un rôle éducatif et accueille de nombreux visiteurs lors de ses escales. Avant son départ nous avons pu faire une visite à bord avec un petit groupe du comité Bretagne sud de l’Institut français de la mer. L’occasion de rencontrer quelques marins du bord. Notre hôte, Xavier Bougeard, nous parle de sa mission au sein de l’équipe de Tara Expéditions.


Le site Internet de Tara expéditions

Fichier audio : Ecoutez Xavier Bougeard au micro de Sandie
enveloppe Imprimante Partager sur : partager sur Twitter partager sur Viadeo partager sur Facebook partager sur LinkedIn partager sur Delicious

Un vent nouveau souffle sur la pêche

Sensibiliser aux bonnes pratiques et faire découvrir au grand public la réalité du métier de pêcheur, métier de passion, d'innovation, durable et responsable. C'est le but que s'est fixé l'association Avel Nevez Film.

Avel Nevez Film est une association qui a été créée en juillet 2012. Avel Nevez, "vent nouveau" en Breton, s’intéresse aux initiatives des pêcheurs Bretons visant la durabilité des pêcheries.

L’association a sélectionné 5 initiatives afin de les présenter sous forme d’une série de films documentaires de courte durée :
• Cueilleurs de coquilles - La pêche professionnelle en plongée bouteille, Saint Malo (extrait sur vimeo)
• Homards : à vos marques - Amélioration des connaissances du stock de homards, Paimpol
• Pêcher ensemble, tout un art - Les accords de cohabitation de pêche professionnelle, Nord Finistère
• Examen d’entrée pour les langoustines - Les dispositifs sélectifs sur chaluts, Lorient
• Gardiens de la pêche - Les gardes jurés : éducation et contrôle des pêcheurs en mer, Morbihan

Deux de ces films ont fait l'objet d'une présentation au public lors du festival "Pêcheurs du Monde" à Lorient.

Les activités et le quotidien de professionnels de la pêche y sont abordés. A travers ces documentaires, l'objectif d'Avel Nevez Film est d'informer le grand public sur les métiers de la pêche maritime bretonne ainsi que de promouvoir ces pratiques auprès milieu professionnel.
A terre, en mer ou sous l'eau, partons à la découverte de métiers d'avenir!


Retrouvez plus d'information sur le site internet de l'association
enveloppe Imprimante Partager sur : partager sur Twitter partager sur Viadeo partager sur Facebook partager sur LinkedIn partager sur Delicious

CASE présentera son programme de formations au transport multimédia au SITL

CASE au STIL
CASE au STIL

Le Centre Atlantique du Shortsea Shipping Européen (CASE) annonce sa présence au SITL Europe 2014 dédié au Transport, à la Logistique et à la commission de transport. À cette occasion, CASE présentera pour la première fois en France son programme de formations au transport multimodal. 

En tant que spécialiste de la formation au transport multimodal, CASE proposera au SITL 3 programmes de formation pour apprendre à proposer et utiliser le transport multimodal :

1. Circuit Nord – Dunkerque/Douvres/Calais/Zeebrugge – 3,5 jours :

Cet itinéraire de formation organisé sur la Côte d’Opale offre l’opportunité de :

  • Pénétrer au cœur du monde multimodal international en embarquant sur la vedette «Texel», pour une visite du port de Dunkerque d’est en ouest ;
  • Effectuer la traversée de la Manche pour visiter les zones de travail d’un ferry durant la traversée et découvrir Douvres, le premier port de Shortsea Shipping au monde ;
  • Comprendre le rôle d’un port avancé en visitant le port de Zeebrugge : port avancé du port d’Anvers en Belgique

2. Circuit Sud – Nantes/Gijón/La Rochelle – 3,5 jours

Vous plongez pendant 3,5 jours au cœur du monde multimodal : à bord d’un navire, sur les quais et les plates-formes logistiques. Vous touchez du doigt tous les aspects techniques, juridiques et commerciaux de cette nouvelle approche de la logistique. Dispensée majoritairement à bord du ferry sur l’autoroute de la mer Montoir – Gijón (Asturies) et au sein des ports de La Rochelle et de Nantes St Nazaire, de Gijón, cet itinéraire de formation allie connaissances théoriques et pratiques avec des visites de sites et des rencontres avec les professionnels.

3. Circuit fluvial – 1 jour

Pour une approche plus condensée sur les possibilités et contraintes du transport multimodal, CASE propose en coopération avec VNF un itinéraire de formation court, de 6 heures, dédié au transport fluvial : Marseille, Lille, Toulouse, Strasbourg, Dunkerque, Le Havre et Lyon. Cette journée permettra aux participants d’appréhender tous les aspects du transport fluvial : technique, avec visite du port fluvial (sauf à Toulouse), juridique et commercial. La journée est assurée par des professionnels de la logistique fluviale. 


En savoir plus
Download : [pdf] Communiqué de presse CASE (507,27 ko)
enveloppe Imprimante Partager sur : partager sur Twitter partager sur Viadeo partager sur Facebook partager sur LinkedIn partager sur Delicious

Lorient BSM 2014 : un grand cru pour un vent nouveau

Lorient BSM : première épreuve de la saison 2014 pour les Minis
Un galop d’entraînement en double entre Lorient et Pornichet
Nouveaux venus et têtes d’affiche

©Christophe Breschi
©Christophe Breschi

Communiqué de presse, Lorient grand large, le 26 mars

C’est à Lorient Grand Large qu’est revenu, cette année, l’honneur d’organiser la première course du circuit Mini 2014. Une nouvelle équipe reprend donc le flambeau de l’épreuve d’ouverture de la saison, un parcours de 115 milles de Lorient à Pornichet, intégrant les tours de Belle-Île et de Groix.


C’est le samedi 5 avril à 11 heures, que sera donné le départ de la « Lorient Bretagne Sud Mini 2014 », première confrontation en double pour cette nouvelle année post Mini Transat. Traditionnellement, la Mini Transat marque la fin d’un cycle : certains ont accompli le rêve de leur vie, d’autres aspirent à de nouvelles expériences. Hormis quelques récidivistes qui ont d’ores et déjà décidé de repartir pour un tour, l’essentiel du contingent de cette année 2014 va contribuer à faire apparaître de nouvelles têtes...


Le double, formule idéale pour une passation


Et pourtant, on devrait retrouver nombre des animateurs du circuit Mini sur cette première épreuve de la saison. D’ores et déjà, parce que la Lorient BSM est une fantastique opportunité, pour un skipper qui s’apprête à céder son bateau, de faire le service après- vente : donner les clés de fonctionnement de la machine, faire constater que le bateau est en parfait état de naviguer, transmettre quelques secrets indispensables sans lesquels la course au large n’aurait pas ce sel.


Bertrand Delesne qui, après un long bail sur le circuit Mini, s’apprête à tâter du Class40 accompagnera Laurent Morisseau (Morisseau Consulting) qui héritera du fameux Raging Bull, toujours détenteur du record des 24 heures en 6,50m. Michele Zambelli (Chacae) a, quant à lui, décidé de repartir pour une nouvelle campagne après une Mini Transat très honorable. Pour ce faire, il a jeté son dévolu sur le prototype d’Aymeric Chappellier, vainqueur des Sables – Les Açores en 2012. Aymeric sera donc à bord comme équipier de Michele. En bateau de série, Ingo Ravazzolo (BPI) embarquera à ses côtés l’ancien propriétaire et nouveau Président de la Classe Mini, Jean-Baptiste Lemaire, avec si tout se passe bien, la finalisation d’une vente à l’arrivée.

Faire perdurer les rencontres

Pour d’autres, la Lorient BSM est aussi l’occasion de prolonger des affinités nées au fil des courses des années précédentes. Ainsi Tanguy Le Turquais embarque Renaud Mary à bord de Dame Argo, le nouveau bateau de série dont il sera le skipper attitré pour le chantier. Entre Thomas Guichard (Carrefour Bretagne) et Elise Bakhoum, c’est une relation d’amitié qui s’est nouée aussi sur les pontons Lorientais. Le tandem, rompu aux ficelles du Pogo2, devrait batailler aux avant-postes. Lizzy Foreman (BEA), nouvelle venue sur le circuit, mais dotée d’un curriculum vitae conséquent, débutera la saison avec son compagnon Florian Mausy qui sort d’une Mini Transat riche d’expérience.

Pour la gagne

Parmi tous ces tandems, certains annoncent d’emblée la couleur. En série, le duo Jean-Marie Oger – Ian Lipinski (ACEBI) aura fort à faire face à Jonas Gerkens (Netwerk), qui s’est adjoint pour cette première épreuve de la saison, les services d’Aymeric Belloir, impeccable vainqueur de la Mini Transat 2013. Il leur faudra compter aussi sur le tandem Damien Cloarec – Yannick Le Clec’h : les deux hommes se connaissent sur le bout des écoutes, ont du talent à revendre et une revanche à prendre sur une Mini Transat qui ne leur a pas porté chance. On sera aussi curieux de voir la performance de Patrick Girod et Christophe Peclart (Nescens). Nouveau venu sur le circuit Mini, Patrick a racheté le bateau de sa compatriote suisse Justine Mettraux. Lui aussi, présente un palmarès de régatier impressionnant entre Tour de France à la Voile, Bol d’Or et autres courses au large... à surveiller. Enfin, Hervé Aubry (Dinkytoy) qui part avec Sébastien Rogues ne vise rien d’autre qu’un podium.

En prototype, outre les équipages Bertrand Delesne – Laurent Morisseau et Michele Zambelli – Aymeric Chappellier, le grand favori est sans conteste Giancarlo Pedote (Prysmian). Le navigateur italien, Champion de France en titre en prototype, deuxième de la Mini Transat d’un cheveu, s’est, pour l’occasion, offert les services d’un grand de la course au large en la personne du skipper du team Gitana, Sébastien Josse. Ce n’est pas la première fois, que les deux hommes naviguent ensemble. Aujourd’hui, Sébastien s’apprête à disputer le Vendée Globe 2016, où Giancarlo veut aussi s’aligner. Nul doute qu’entre ces deux-là, si la régate leur laisse un temps de répit, les sujets de conversation ne manqueront pas. C’est aussi le charme du double."


Site internet Lorient grand large
Download : [pdf] Communiqué de presse (394,25 ko)
enveloppe Imprimante Partager sur : partager sur Twitter partager sur Viadeo partager sur Facebook partager sur LinkedIn partager sur Delicious

"Le voyage de Yuna" en prime time

Un film de Mathilde Jounot.
Sur Tébéo, TVR et TéBéSud dans la case « La Bretagne en prime time » le 13 mars 2014 à 20h45.

"Le voyage de Yuna"
"Le voyage de Yuna"

Communiqué de presse "Le voyage de Yuna", 6 mars 2014

"L’HISTOIRE  

Lorsqu’en 1925 Yuna décide de partir, comme beaucoup d’autres à cette époque en Bretagne, elle rêve d’un pays où l’on est libre de son destin. Et c’est dans la ville Lumière qu’elle met tous ses espoirs. On lui avait dit que là bas tout était possible, que le monde était meilleur.   

Paris a besoin de main d’œuvre, de ses provinces mais également de bras étrangers. Et ils viennent nombreux pour y travailler. Dans cette capitale cosmopolite, les Bretons croisent des Espagnols, des Italiens, des Russes, des Polonais… Mais à l’arrivée la réalité est plus difficile que prévue. 

Véritable antidote au syndrome de Bécassine, ce film raconte le parcours hors du commun des hommes et des femmes qui un jour comme Yuna ont décidé pour construire leur vie de quitter leur pays. "...


Download : [pdf] En savoir plus : Téléchargez le communiqué de presse "Le voyage de Yuna" (3,30 Mo)
enveloppe Imprimante Partager sur : partager sur Twitter partager sur Viadeo partager sur Facebook partager sur LinkedIn partager sur Delicious

Festival International de Films Pêcheurs du Monde

Festival Pêcheurs du monde
Festival Pêcheurs du monde

Communiqué de presse du Festival International de Films Pêcheurs du Monde, du 4 mars 2014

"Les pêcheurs du monde seront en tête d'affiche à Lorient du 25 au 30 mars 2014 lors de la sixième édition du Festival International de Films "Pêcheurs du Monde".


Au menu de la sixième édition de ce festival original, parce qu’uniquement consacré aux pêcheurs, 38 films engagés et exigeants, tous centrés sur les pêcheurs et filmés aux quatre coins de la planète. Le Festival navigue à la rencontre de pêcheurs de 20 pays et propose 18 réalisations étrangères dont des films de grande qualité esthétique et artistique sélectionnés et primés dans des festivals de films internationaux, ainsi que des inédits. 13 films sont en compétition dont 8 long-métrages et 5 courts-métrages.


Dans les filets 2014, de véritables œuvres d'art, comme le poétique long-métrage portugais A Maē o Mar de Gonçalo Tocha, sur les dernières femmes pêcheurs du Portugal, ou le contemplatif Night Labour, des américains David Redmon et Ashley Sabin, déjà lauréats du festival 2013. Le Festival propose aussi de grands récits d'aventure, comme Survivre de l'islandais Baltasar Kormakur, l'histoire vraie d'un pêcheur naufragé en pleine mer, présenté en soirée d'ouverture.

De nombreux films dénoncent la brutalité  de la mondialisation, comme l'italien Il Limite de Rossella Schillaci, filmé sur un chalutier sicilien ou le cambodgien A River Changes Course de Kalyanee Mam, sur les effets de la déforestation et de la surpêche au Cambodge, un film primé au Festival de Sundance 2013. L'édition 2014 présente aussi de nombreux films courts, certains directement produits par des organismes de pêcheurs avec leur propre regard sur leur métier. Une belle sélection de documentaires français et locaux sur les enjeux sociaux et humains ainsi que sur l'impact écologique de la pêche, sont à l'affiche et ouverts aux débats.

Deux expositions photos accompagneront le Festival : Portraits d'équipages-Port de Pêche de Lorient de Robert Le Gall à la gare maritime de Lorient du 10 au 22 mars, puis sur le site pendant la durée du Festival, et l'exposition Des hommes pour un navire de Bernard Lagny à Océanis de Ploemeur du 11 au 30 mars. L'artiste lorientaise Catherine Raoulas présentera son album photos Deep Sea réalisé sur un chalutier lorientais le vendredi 28 mars à 20h30.

Lieu de rencontres et d’échanges, Le Festival a projeté plusieurs centaines de films étrangers et français depuis sa première édition en 2008 et il a accueilli à sa dernière édition près de 2000 spectateurs. Le port d'attache du festival est à Lorient, la ville aux cinq ports, à la salle Paul Ricoeur du Lycée Dupuy de Lôme. Un jury composé de professionnels de la mer et du cinéma et un jury Jeune composé de lycéens décernent les prix du Festival et du jury Jeune.

Découvrez la cuvée 2014 et nos nombreux rendez-vous sur notre site internet, http//www.pecheursdumonde.org et embarquez avec le Festival pour :

Une soirée Avant première le mardi 25 mars à 20h à la salle Keragan (Océanis, Ploemeur) en entrée gratuite avec la projection du court-métrage Les grandes marées de Mathias Pardo avec Denis Lavant sur l'émouvante relation d'un père et d'un fils tous les deux pêcheurs, et le long-métrage Au cœur de la tourmente de Vincent Perazio et Herlé Jouon sur les dangers de la pêche dans le Pacifique Sud. 

Une soirée d'ouverture le mercredi 26 mars, à 20h30 au Cinéville de Lorient au tarif unique de 5€, avec Survivre de Baltasar Kormakur, l'histoire vraie d'un pêcheur abandonné en pleine mer.

Une sélection de 24 films en sélection Reflets du monde du 27 mars au 30 mars dont 13 films en compétition à la salle Ricoeur du lycée Dupuy de Lôme. Pass festival: Plein tarif: 22€*. Tarif réduit: 10€* (* catalogue offert), le Pass journée: Plein tarif: 8€. Tarif réduit : 5€.  le Pass séance: Plein tarif: 5€ . Tarif réduit: 3€.

Une sélection La Boîte à films les 29 et 30 mars (entrée gratuite, salle G de Gennes, Lycée Dupuy de Lôme) et des Séances lycées en entrée gratuite, salle Ricoeur."


Site internet Pêcheurs du monde
Download : [pdf] Horaires de diffusion (88,35 ko)
enveloppe Imprimante Partager sur : partager sur Twitter partager sur Viadeo partager sur Facebook partager sur LinkedIn partager sur Delicious

Colloque "Formation maritime pour tous" - le lycée maritime se remue les méninges

Le LPM du GUILVINEC organise pour la quatrième année consécutive son colloque "les méninges".
« Formation maritime pour tous » jeudi 20 mars 2014, de 13h30 à 17h30 au Malamok, centre loisirs et culture du Guilvinec.

Formation maritime pour tous- les méninges 2014
Formation maritime pour tous- les méninges 2014

Programme de la journée

La formation maritime connaît de nombreuses évolutions. Elles sont liées aux réformes de l’enseignement, aux réglementations, aux avancées techniques, à la sécurité, à la prise en compte des questions environnementales, ou encore à la communication. La formation se doit de répondre aux attentes de la profession et aux exigences du métier … pour introduire cette journée thématique, Philippe Bothorel, directeur de l’établissement témoignera des enjeux de la formation maritime et de son avenir, pour tous.

Enseignements et outils spécifiques

L'enseignement maritime comprend des apprentissages propres à la profession. Par exemple, la navigation ou de la mécanique marine.

Le lycée professionnel maritime du Guilvinec a investi depuis plusieurs années dans un simulateur de navigation et de pêche très performant. Les cours dispensés sur cet outil permettent aux futurs navigants d’acquérir les connaissances nécessaires à l’obtention des brevets de commandement et de veille. Ronan Boëzennec, enseignant navigation, assisté de l’un de ses élèves, Antoine Dagorn, décortiqueront une séance de simulation et diffuseront une vidéo montrant des élèves en situation. Benjamin Allain et David Le Floch, élèves de terminale EMM (électromécanicien marine) commenteront une vidéo réalisée lors de travaux pratiques avec l'enseignante du cours de mécanique embarquée, Carine Cornil.

Des élèves de terminale présenteront ensuite leurs dossiers professionnels, traitant de problématiques appréhendées lors de leurs stages en entreprises. Parmi eux, Joceran de Kerros, terminale EMM, présentera "les séparateurs de l'Abeille Liberté".

L’établissement propose des formations ouvertes à distance. Michel Monfort, enseignant en radiocommunication présentera la structure de la plateforme "Moodle", qui sert tant aux marins en activité, qu’aux élèves de l’établissement et les libère des contraintes de la formation présentielle.

L’enseignant présentera l’utilisation des cours en ligne appliqués aux radiocommunications. Un cours de gestion en ligne sera ensuite présenté par l’enseignante Claude Cozic.

La société Cogedis partenaire du lycée maritime, interviendra sur la nécessité de motiver les élèves et stagiaires en formation continue à la gestion ; Une nécessité pour savoir parler à son banquier ou son comptable, mais surtout pour connaître les éléments de gestion nécessaires à la prise de décision au sein d'une entreprise de pêche.

Formation pour tous

La formation maritime c’est aussi la formation tout au long de la vie ou formation continue, et l’alternance. De nombreux modules de formation continue sont dispensés dans l’établissement, formations complémentaires ou formations à la demande. Le lycée professionnel maritime du Guilvinec est le seul à proposer depuis 4 ans, le baccalauréat professionnel CGEM option pêche en contrat d'apprentissage. Gilles Tallec, enseignant référent pour la formation continue présentera ce contrat d’apprentissage ainsi que le nouveau module certificat d'initiation nautique (CIN) en contrat de professionnalisation.

Le lycée a à cœur la réussite de chacun de ses élèves et stagiaires. L’établissement accueille depuis toujours des élèves de tous horizons. Chaque année des jeunes viennent d’outremer pour étudier au Guilvinec. C’est le cas de Djallal, un jeune mahorais qui témoignera de son expérience.

Des dispositifs sont mis en place pour accompagner les élèves : aide aux devoirs, tutorat… L’association Agir ABCD, partenaire du lycée maritime, interviendra sur le soutien scolaire, la coopération internationale et le projet d’aide au permis de conduire pour les élèves de l’établissement..

Promotion des métiers et des formations

Depuis un an le lycée maritime mène une action pédagogique pour sensibiliser les élèves de 4ème- 3ème des collèges du Finistère à l'économie maritime. Un kit pédagogique permet de découvrir différentes activités autour du bateau. « Une classe, un navire » et son personnage principal, Capitaine Corentin a déjà été proposé à une dizaine d’établissements de Moëlan sur mer à Brest en passant par Carhaix et a permis de sensibiliser plus de 200 élèves. Cette action de promotion répond à l’AMI de la Région Bretagne « Les jeunes et la mer ».
Pour conclure cette journée, l'association Pesca, qui fête ses 20 ans cette année, fera le point ces années consacrées à la mise en réseau, aux échanges, à l’information et aux projets au service de la filière pêche. L’association partenaire du lycée professionnel maritime du Guilvinec évoquera aussi les perspectives à venir.

 


Le site Internet du lycée maritime
Téléchargez le communiqué de presse - programme complet
Download : [pdf] Invitation Colloque "Formation maritime pour tous" (460,43 ko)
enveloppe Imprimante Partager sur : partager sur Twitter partager sur Viadeo partager sur Facebook partager sur LinkedIn partager sur Delicious

Page(s):  1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26