Actualités Maritimes

29 Nov 2018

La 14e édition des Assises de l'économie de la mer au coeur de l'innovation maritime

Karmenu Vella et Frederic Moncany AEM Brest 2018 © J.S Évrard
Karmenu Vella et Frederic Moncany AEM Brest 2018 © J.S Évrard
Le ministre François de Rugy était présent AEM Brest 2018 © J.S Évrard
Le ministre François de Rugy était présent AEM Brest 2018 © J.S Évrard
Table ronde Brexit AEM Brest 2018 © J.S Évrard
Table ronde Brexit AEM Brest 2018 © J.S Évrard

La 14e édition des Assises de l’économie de la mer s’est les 27 et 28 novembre à Brest, pour la seconde fois. Lors de cette édition bretonne, axée autour de l’innovation maritime, les 80 intervenants ont affirmé toutes leurs ambitions et présentés les avancées majeures des professionnels du secteur devant les 1474 participants. Les discours de Frédéric Moncany de Saint-Aignan, président du Cluster Maritime Français et celui de François de Rugy, ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire qui ont respectivement ouvert les première et deuxième journées, étaient tous les deux axés sur l’ambition maritime et le développement des activités de la filière.


L’innovation maritime était présente lors de chaque table ronde : la recherche océanographique, la pêche et l’aquaculture, la biotechnologie comme la numérisation, le nautisme ou encore la marine, les énergies marines renouvelables, les formations, la propulsion maritime…

Chacun des échanges et débats portés par les 80 intervenants présents ont passionné les 1474 participants de ce rendez-vous incontournable pour toute la communauté maritime française.

François de Rugy, ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire a ouvert la deuxième journée avec un discours axé sur le développement des activités maritimes. Il est venu apporter le soutien du gouvernement aux acteurs du maritime. 

François de Rugy, ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, 28 novembre 2018 : « Le gouvernement est pleinement engagé dans le développement des activités maritimes. La France est une grande puissance maritime qui doit encore se développer. Il faut se projeter sans cesse vers l’avenir. »

« Je suis venu aussi ici confirmer les engagements du gouvernement pour développer les énergies marines renouvelables, les éoliennes en mer avec des projets qui n’avaient jamais réussi à sortir, que nous avons relancé et qui pourront pour certains être mis en service d’ici 2022 mais aussi d’autre projets pour le futur. »

Karmenu Vella, commissaire européen en charge de l’Environnement, des affaires maritimes et des pêches, 27 novembre 2018 : « Les entreprises françaises sont des leaders mondiaux de l’économie bleue. La France possède des instituts scientifiques parmi les meilleurs. »

Frédéric Moncany de Saint-Aignan, président du Cluster Maritime Français, 27 novembre 2018 : « Notre devoir collectif d’ambition maritime est de mobiliser toutes les forces économiques et environnementales pour construire une croissance bleue durable. »

Loig Chesnais-Girard, président de la région Bretagne, 27 novembre 2018 : « La mer donne son identité à la Bretagne, participe à la fondation de ses cultures et a forgé notre manière de vivre, notre ouverture sur le monde ! »

Toutes les tables rondes pourront être visionnées dans les prochains jours en replay sur le site des Assises.

Retour