Reportages

21 Juin 2016

Keroman Port en Fête, ça claque sa mer!

Des milliers de visiteurs aux 10 ans de la fête du port de pêche de Lorient

Atelier de Coloriage de France Filière Pêche à Keroman
Atelier de Coloriage de France Filière Pêche à Keroman
L'étal du poissonnier Keroman Port en Fête
L'étal du poissonnier Keroman Port en Fête
Thalie et l'Equipage Tonnerre
Thalie et l'Equipage Tonnerre

Des milliers de visiteurs le week-end des 18 et 19 juin sont venus à Lorient pour la grande fête du port de pêche. Un dixième anniversaire marqué par des animations encore plus nombreuses et une programmation musicale digne d’un festival. Visites de bateaux, petit-train, jeu de piste, recettes de la mer et concerts gratuits, telle est la recette du succès de Keroman Port Fête.

Vitrine des gens et des choses de la mer

Organisé depuis 10 ans par la SEM Lorient-Keroman, et orchestré par BVC Organisation, Keroman Port en Fête, malgré une météo mitigée, a rempli sa mission : accueillir le grand public pendant deux jours de fête, lui faire découvrir le port de pêche de Lorient, ses métiers, ses acteurs et lui permettre de déguster les nombreux poissons et produits de la mer issus de la pêche responsable. De Lorient, de toute la Bretagne et d’autres contrées, les visiteurs sont venus en famille. Le petit train de Keroman qui sillonne les travées du port n’a pas désempli pendant que les stands, ludiques, pédagogiques et culinaires, mettaient à l’épreuve des apprentis pêcheurs ou cuisiniers de tous âges.

Maël, 9 ans, est venu comme chaque année avec son papa et sa sœur. Il apprécie les maquettes de bateaux radiocommandées. Un peu plus tard samedi, il est reparti avec une morceau de toile de jute peint à l’atelier de l’artiste Catherine Raoulas. Monique et Christian, un couple de septuagénaires arrivent d’Helemmes, dans le nord de la France. Elle de Lille et lui de Belle-Île n’auraient raté la fête du port pour rien au monde. « J’aime venir visiter les bateaux, surtout ceux de Scapêche, précise Christian. » Il vient partager un peu de sa passion avec sa compagne et il a ses entrées au port: « J’ai connu son président Maurice Benoish alors que nous n’avions que 15 ans et qu’il était mousse à bord d’un coquiller » confie t-il. Ils ont aussi marqué un arrêt au stand de Marine Accueil. Emmanuelle y présentait une magnifique exposition de portraits de marins du monde entier, réalisés par le photographe Robert Le Gall.

Très remarqué, le Centre de formation des appprentis de Lorient s’est particulièrement impliqués dans ces deux jours de fête. Lorient cultive les talents dans la filière. Parmis eux, deux jeunes filles Amandine Berthenoand, récompensée du trophée Le Rabelais des Jeunes Talents en mars dernier, meilleure note nationale au CAP Poissonnier et sa camarade Morgane Julé, elle-même titulaire d’une médaille d’argent dans la sélection régionale des Meilleurs Apprentis de France « écailler-poissonnier-traiteur » et médaille d’or au concours de plateau de fruits de mer, ont réalisé de délicieuses recettes traiteur de produit de la mer qui ont ravi les papilles des visiteurs. Les deux apprenties ont également fait la démonstration de leurs techniques de filetage de poissons. Pour épicer l’animation, le public était invité à un jeu de reconnaissance d’espèces sur l’étal confectionné spécialement pour l’occasion. « Ce que je préfère, témoigne une visiteuse, ce sont les démonstrations de cuisine. J’essaye ensuite de refaire les recettes à la maison. Mon mari adore les fruits de mer. Je suis aussi très impressionnée par le travail des jeunes apprenties poissonniers. Elles ont le coup de main !» ajoute t-elle . Après la recette péparée par Dominique Dublé, chef du Victor Hugo, elle est repartie avec le livre « Les recettes de Keroman » : 12 chefs lorientais, 12 recettes à réaliser chez elle.  Le dimanche, les enfants ont pu participer à un atelier de cuisine avec Nathalie Beauvais, cheffe du restaurant Le Jardin Gourmand. Côté dégustation, outre les stands de restauration, les visteurs pouvaient se régaler d'huîtres de Bretagne de la Maison Thaëron et de recttes de la mer de la Conserverie artisanale de Keroman. 

Keroman Port en fête offre une belle visibilité pour les organisateurs et leurs partenaires. Lorient-Agglomération est le premier soutien financier de l’opération. « La pêche est une activité majeure pour notre territoire et Keroman Port en Fête une occasion unique de donner aux lorientais un accès au port pour aller à la rencontre des hommes et des femmes qui quotidiennement travaillent à l’avenir durable de la filière. Nous sommes heureux de leur offrir une belle fête avec des concerts et des animations gratuites et de constater que nos concitoyens répondent nombreux à cette invitation, » se félicite Norbert Métairie, président de Lorient-Agglomération.

Parmi les partenaires, la Région Bretagne, le groupe Total ou encore France Filière Pêche qui a conquis le jeune public avec son atelier de coloriage. Evan, deux ans et demi, hésite entre le crayon rouge et le crayon bleu (son préféré) pour colorier la maquette de chalutier en carton. Un petit mousse qui deviendra peut-etre marin, ou poissonnier comme sa maman. Keroman Port Fête est une belle occasion de promouvoir Pavillon France, la marque des produits de la pêche française, notamment auprès des plus jeunes. La Scapêche, premier armement de pêche fraîche français basé à Lorient apporte aussi son soutien et accueillait le public à bord de son chalutier Le Corail que Christian et Monique n’ont pas manqué de visiter. J’aime, la radio du Pays de Lorient, a animé la fête tout le week-end avec son bus et offert de nombreux cadeaux aux auditeurs et aux visiteurs.

Cœur de …Tonnerre

Il y avait foule samedi soir pour le concert « Tout à l’envers » du groupe de rock celtique Red Cardell. Pierre Sangra chante d’anciennes chansons et de nouvelles comme « Juste se le dire ou « une autre vie » qui raconte un peu de la vie du groupe : « partir, revenir, c’est pour ainsi dire autobiographique » souligne le chanteur . Le dernier album à peine sorti des bacs, le public en reprend les refrains endiablés. Il faut dire que la journée avait commencé en fanfare, animée par La Baraka, donnant le ton de la fête qui a monté en puissance dès le grand repas du pêcheur, au son des chants de marins de Rhum et Eau. 

Ce qui a aussi conquis le public, c’est la surprise que lui avait réservé les organisateurs de l’événement : un deuxième concert gratuit le dimanche. L’équipage Tonnerre, formé en juin 2013 à l’occasion de la fête du port a su toucher le cœur des milliers de spectateurs présents ce midi, avec les chansons de celui dont la carrière a débuté sur les quais de Keroman. Le concert avait lieu sur le quai Michel Tonnerre baptisé l’année dernière en l’hommage du poète lorientais. Les cinq interprètes de l’équipage Tonnerre,  à commencer par la chanteuse et actrice Thalie (Nathalie Presle), ont donné la primeur des titres de leur premier album, intitulé « Bretagne la grande », au public enflammé de Keroman port en fête qui a aussi repris en chœur les refrains des chansons célèbres comme « Le Sillon de Talbert », « Mon p’tit garçon » ou « Les goémoniers ».

Des bateaux et des poissons

Dimanche après-midi ce sont les bateaux qui ont la vedette. Ce n’est pas la queue sur le quai qui décourage les visiteurs. Au bout d’une demie-heure d’attente pour certains bateaux, la récompense est à la hauteur : équipements, organisation du travail, taille et nom des poissons, histoires de mer… les pêcheurs se prennent au jeu,  répondent aux innombrables questions et sont heureux de partager un peu de leur quotidien avec les terriens. Caseyeur, chalutier, fileyeur… Le Bugal Spontuz, l’Oural, le Men Gwen, le Corail, l’Océanie, La Capricieuse, Les Océanes et l’Annytia ne désemplissent pas. Ces bateaux montrent la richesse de la pêche artisanale lorientaise et la diversité des métiers pour proposer au consommateur une grande variétés d’espèces à déguster. Eric Guygniec, patron de l’armement Apak fait visiter l’Annytia, l’un de ses 5 chalutiers. « Les gens sont curieux et posent des questions sur la vie à bord, la consommation de gasoil, le métier de marin. C’est important de bien leur montrer que nous sommes des professionnels responsables, que nous avons développés des engins sélectifs, que nous respectons les règles, les quotas, et que nous cherchons toujours à leur offrir un produit de la meilleure qualité qu’il soit. Et puis surtout, nous disons bien au public que du poisson, il y en a dans l’océan, la ressource est présente et bien gérée.  Une seule  espèce pourrait être menacées, c’est le pêcheur… mais tant qu’on peut transmettre notre passion, on pourra attirer des jeunes au métier. » ajoute t-il avec un clin d’œil vers vers un petit garçon fort intérressé. 

Pour  découvrir la pêche, le Lycée professionnel maritime et aquacole d'Etel faisait la démonstration de ramendage de filets pendant que l'équipe du Comité départemental des pêches maritimes et des élevages marins animait une pêche à la ligne pour les plus petits. Côté pédagogie, Mister Goodfish proposait son cahier "De la mer à mon assiette" pour apprendre les meilleures pratiques.

La journée s'est terminée par le tirage au sort, récompensant les participants du grand jeu de piste organisé tout au long de ce week-end. Les heureux gagants se sont vu remettre une malette de couteaux professionnels offerte par Sogradex, un plateau de fruits de mer par La Grande poissonnerie de Keroman, une langouste par Top Atlantique, deux Breizh box par le Crédit Maritime et de nombreux autres lots.

Avant cela, un spectacle aujourd’hui rare à Keroman, dont la vente à la criée est totalement informatisée, a eu lieu devant la grande scène : Daniel Le Squere, crieur retraité orchestrait une grande vente à la criée, à l’ancienne. Cette vente qui enthousiasme toujours le public permet de collecter chaque année près de 1 000 euros. Complétés par une partie de la recette des ventes du repas du pêcheur, les profits sont intégralement reversés par la SEM Lorient-Keroman à des associations caritatives. Pour Daniel, avec le soleil radieux et la foule ce devrait un jeu d’enfant : « J’essaye de recréer ce lien direct entre acheteurs et vendeurs. J’aime avant tout mettre en avant le travail de nos pêcheurs et le produit de qualité. Avec le public, je fais monter l’excitation et l’émulation en même temps que les enchères. Ce n’est pas difficile, car sur l’étal il n’y a que du magnifique poisson sauvage et de saison, pêché par les producteurs de Keroman. Et puis les acheteurs repartent avec leur poisson et sont satisfaits d’avoir fait une bonne action. »

Cap vers le port center en 2017

Dans l’esprit de la « charte des missions d'un Port center » que Lorient Agglomération a signé le 19 mai dernier, Keroman port en fête 2017 sera l’un des rendez-vous phare liant le citoyen au port de Lorient. A Lorient, la ville aux cinq ports, Keroman Port en Fête accentuera son ouverture aux autres activités maritimes. Un pas de plus pour s’inscrire comme une grande fête maritime.

On peut le dire, Keroman Port en Fête, « ça claque sa mer! »


 
Retour