Actualité Sea to Sea

03 Mai 2019

Com'sea, comme ça #13

La comic sans : ce qui est populaire n’est pas forcément pertinent.

Comic sans MS
Comic sans MS

La comic sans MS est sûrement la typographie la plus dépréciée par les communicants. En 2010, le Time l’a d’ailleurs intégré dans sa liste des « 50 pires inventions de tous les temps », n'en déplaise à Vincent Connare, son créateur.

L’Histoire de la Comic sans MS

Au-delà du snobisme que l’on reconnaît aux designers, le mépris pour cette police d’écriture est justifié par des critères objectifs. Pour mieux comprendre en quoi elle est si décriée, revenons à ses balbutiements, en 1995 quand elle fait son apparition sur Microsoft. Elle a été dessinée dans le but de donner la parole à Rover, le chien assistant qui se trouvait alors sur l’interface de Bob qui familiarisait les utilisateurs avec l’utilisation du bureau. Le but était de donner à Rover un ton chaleureux et « parlé », à la manière des comics américains de l’époque.

Mais si Bob se révélera être un échec, ce ne fut pas le cas de la Comic sans qui connut un succès immédiat devenant une police de caractère populaire, apparaissant alors largement dans la littérature jeunesse (livres pour enfants, illustrations etc…).

La police de caractère

Pourtant, si on s’attarde sur la qualité de cette création en tant que typographe, on remarque qu’elle souffre de nombreux défauts portant atteinte à l’harmonie globale : le dessin des lettres est maladroit et il y a de nombreuses irrégularités. Ceci fait, qu’en définitif, tout ce qu’elle traduit, c’est un certain amateurisme. Or, bien rares sont les chefs d’entreprise qui veulent associer leur société à un travail d’amateur. Et pourtant, on la retrouve partout et pour des utilisations qui ne sont absolument pas adaptées, car sortie du contexte « ludique » pour laquelle elle a été créée. C’est précisément ce décalage qui pose problème.

Donc si vous êtes un adepte de cette typographie, que vous la pensez chaleureuse et amicale, mais que votre audience a une moyenne d’âge supérieure à 11 ans, il est préférable de porter votre choix sur une autre, mieux construite et plus équilibrée. Google fonts, par exemple, propose des centaines de polices déjà largement utilisées et plus adaptées à l’usage professionnel.

Sources :
https://kaligram.com/comic-sans-graphisme-haine/
https://www.grapheine.com/histoire-du-graphisme/typographie-la-comic-sans
https://www.lemonde.fr/big-browser/article/2017/03/29/comic-sans-histoire-d-une-typographie-controversee_5102802_4832693.html

Retour