Actualité Sea to Sea

26 Avril 2019

Web to sea #3

L'optimisation SEO

Votre site ne fonctionne pas ? Il n’est pas en haut des résultats de recherches ? Aïe ! Vous n’avez pas optimisé votre SEO…

Aussi appelé référencement naturel, le SEO (Search Engine Optimization) est un ensemble de techniques visant à l’optimisation d’une page web pour les moteurs de recherche. Cela passe par trois leviers.

Le contenu 

Pensez à l’utilisation des mots-clés. Ils doivent être similaires à ceux utilisées par les internautes lorsqu’ils effectuent une recherche sur Google. Vous devez aussi « baliser », pour aider GoogleBot, le robot d’indexation de Google. Il va visiter votre site ; s’il respecte toutes les règles SEO citées dans cet article, vous n’aurez pas de problèmes. Cependant, lors de son voyage, si GoogleBot trouve une erreur, cela se ressentira dans la SERP*. Pour cela, il est important de bien baliser son site, pour faciliter la lecture du robot Google.

Chaque balise a sa signification, et chacune permet de comprendre la page web. Une certaine balise peut représenter un titre, une autre une image elles n’auront pas le même impact sur la manière dont Googlebot va indexer votre contenu. Par exemple, il comprendra que ce qu’il y a dans la balise strong représente un texte plus important que dans une balise span. Ainsi, Google sera plus à même de faire apparaître votre site web plus haut pour la recherche « tarte aux pommes » si cette expression se trouve dans une balise strong plutôt que dans une balise qui est neutre. Utilisez correctement les balises titre et travaillez leur contenu le mieux possible. Vous les connaissez sûrement, il s’agit des balises h1 à h6. Dans votre stratégie de référencement, vous ne devez jamais les négliger. Tout comme les liens, les méta-données, les balises « alt »…

La structure 

La structure est la base du référencement. Si votre site est mal construit, il sera aussi mal référencé. Pour cela, votre site doit être responsive, c’est-à-dire qu’il doit s’adapter à la taille de l’écran, que ce soit sur mobile, tablette ou ordinateur. Le temps de chargement de votre site ne doit pas excéder les 4 secondes. L’arborescence de votre site doit également être prise en compte. Elle est le fil d’Ariane de votre site. L’organisation des contenus, l’optimisation du maillage interne* sont des éléments primordiaux au bon fonctionnement d’un site. Si l’organisation de votre contenu est décousue, pensez-vous que l’internaute pourra naviguer avec agilité sur le site ? Pourrez-vous le fidéliser ?

La popularité 

La popularité s’évalue au travers des liens entrants et sortants qui sont un indicateur de pertinence pour Google afin de placer votre site au plus haut dans les moteurs de recherche. Pour que votre site soit le mieux placé, une stratégie de netlinking* est donc nécessaire. Pour y arriver, les liens qui se trouvent sur votre page doivent traiter du même sujet que le vôtre. De plus, il faut que ces liens aient un Trust flow (indice de confiance de Google). En effet, un lien provenant d’un site de confiance sera mieux référencé.

Enfin, votre serveur doit être « bichonné ». Pour cela, il faut crawler périodiquement votre site pour offrir une bonne expérience à l’utilisateur qui s’y balade. De cette façon, vous pourrez identifier de potentiels bugs : erreur 404*, erreur 500* qui ne plaisent pas du tout à GoogleBot.

 

Le lexique du SEO :

404 : Page introuvable
500 : Erreur Serveur
Backlink : Lien hypertexte qui vient d’un autre site que le votre
Crawl : Exploration des contenus web d’un site
GoogleBot : Robot de Google
Maillage interne : Liens entre les différentes catégories et pages d’un site web
NetLinking : Activité du référencement qui vise à obtenir plusieurs liens réputés et pertinents afin d’optimiser le positionnement dans un moteur de recherche
Page rank : Note de la page donnée par Google
SERP : Search Engine Result Page = page de résultats d’un moteur de recherche
Trust flow : Indice de confiance de Google

Vous voulez augmenter la visibilité de votre marque sur le web ? Confiez-nous votre site. 😉

 

Sources : Les Echos, WebRankInfo