Actualités Maritimes

12 Fév 2016

À Concarneau, le CEFCM accompagne les médecins de SOS Méditerranée dans leur mission de sauvetage des migrants

Montée à bord du canot de survie
Montée à bord du canot de survie
Philippe Martinez, capitaine, répondant aux questions des journalistes
Philippe Martinez, capitaine, répondant aux questions des journalistes
Préparation de l'équipe avant le grand saut !
Préparation de l'équipe avant le grand saut !

Une équipe médicale de Médecin du Monde s’est formée à la sécurité, du 8 au 13 févier, au Centre Européen de Formation Continue Maritime (CEFCM) de Concarneau avant d’embarquer sur l’Aquarius, navire de 77 mètres, de SOS Méditerranée dans le cadre de la mission civique et citoyenne que cette dernière s’est fixée.

Leur but ? « Ramener des naufragés en vie sur la terre ferme, précise le docteur Anne KAMEL, membre de Médecin du Monde. A bord, nous sommes chargés de leur sauvetage : on va les rassurer, les réchauffer et leur permettre de se reposer. Ensuite, on fera un bilan médical et on exercera les premiers soins. Par exemple, on peut soigner les brûlures, une blessure courante à cause du fioul des bateaux » , précise le docteur Anne KAMEL, qui rajoute « cette formation nous est indispensable car le milieu maritime est spécifique. Elle nous a aussi permis de faire de nous une équipe soudée. Dans ce genre de mission, c’est très important d’être plusieurs et de pouvoir se parler. Nous avons tous été dans des situations humanitaires difficiles, on sait gérer l’après même si on ne s’y habitue jamais. L’important est de savoir en parler après ».

Un 1er contact avait été pris en janvier 2016 entre SOS Méditerranée et le CEFCM afin de savoir s’il était possible pour ce dernier d’assurer, dans les plus brefs délais, la formation de cette équipe médicale de sept personnes.

Pour SOS Méditerranée, le choix du CEFCM s’est imposé comme une évidence devant l’expertise et la capacité du CEFCM à former tous types de public.

Devant cette demande, « Nous n’avons pas hésité une seconde.  Le problème des migrants est un drame humanitaire. Il est logique, en tant qu’acteur citoyen et européen, que le CEFCM s’engage dans cette action, philanthropique, bénévole, sociale et solidaire.  explique Gaël Le Meur, conseillère régionale et présidente du CEFCM. »

« Il nous a semblé évident de nous mobiliser pour mettre en place cette formation gracieusement. Nulle doute que cette expérience sera enrichissante  tant pour l’équipe du CEFCM que pour l’ONG, souligne de son côté Alain POMES, directeur du CEFCM et qui rajoute « nous sommes prêts pour l’accueil prochain autres stagiaires de Médecins du Monde embarques dans cette démarche ».


Site Internet du CEFCM
Document à télécharger : Communiqué du CEFCM le 11 février 2016 (359Ko)


 
Retour