Actualités Maritimes

22 Août 2019

La pêche fait sa révolution sociale « susciter l’aventure mais promouvoir aussi la réalisation personnelle »

Questions à Hubert Carré DG du CNPMEM

ITECHMER 2019 réserve un programme de rencontres sur les sujets d’actualité et les préoccupations du secteur. Dans le cadre de la première journée du salon placée sous le thème de la pêche nouvelle génération, il sera notamment question de révolution sociale et d’attractivité avec deux grands sujets : celui de la place des femmes et celui de la nécessiter d’attirer les nouvelles générations.

L’atelier « Innover pour attirer les nouvelles générations » animé par Stéphanie Roos Faujour de l’agence Sea to sea , tentera par le biais de témoignages, sous le regard d’un sociologue de dire quelles innovations en matière d’environnement, de conditions de travail, de technologie… sont des facteurs d’attractivité pour la filière et répondent aux attentes sociétales des nouvelles générations.

La communication tient une place importante, comme en témoigne Hubert Carré, directeur général du Comité National des Pêches Maritimes et des Élevages Marins qui a réalisé une campagne intitulée « Lignes d’Horizon ».

Qu’est-ce que Lignes d’horizons ? C’est une action de communication envers les jeunes qui souhaiteraient devenir marin pêcheur

Pourquoi cette initiative du CNPMEM ? La pêche connait un moment paradoxal : même s’il y a la menace du Brexit, le secteur va plutôt bien depuis plusieurs années et les salaires sont bons. Malheureusement, le recrutement reste difficile et la pénurie s’installe notamment avec des départs en retraites importants fin 2020.

Pourquoi est-ce important d’en parler à ITECHMER ? Itechmer est le salon des professionnels et il est important que ces derniers s’associent à cette démarche en portant le discours d’une pêche rémunératrice, ascenseur social offrant une diversité des métiers. Trop de discours pessimistes et larmoyant ont détourné les jeunes de ce métier

La filière dit-elle évoluer pour répondre aux nouvelles attentes sociétales ? générationnelles ? Oui bien sûr, le monde change, les attentes sociétales évoluent, les objectifs de vie personnelles et professionnelles aussi. Comme d’autres secteurs en horaires décalés, la pêche doit s’adapter en adaptant ses conditions d’accueil à bord avec des navires plus confortables, plus silencieux, plus sécurisant. 

Qu’est-ce qui doit changer ? A la fois les navires en les modernisant mais aussi peut-être les relations humaines. Il faut parler d’accompagnement de parcours, de compagnonnage et de transmission des savoirs…

Comment le CNPMEM peut-il accompagner ces changements ? Le CNPMEM qui défend et représente les intérêts de tous les pêcheurs français souhaite par Ligne d’horizon donner envie, susciter l’aventure mais promouvoir aussi la réalisation personnelle. Le poisson produit la richesse, est la condition du maintien d’une filière mais s’il n’y a plus personne pour aller le pêcher, alors l’échec sera collectif. 


En savoir plus sur le programme d'ITECHMER 2019