La réglementation de l'OMI impose à tous les navires SOLAS de s'équiper d'un dispositif BNWAS dès 2011. Connaissez-vous l'histoire de MARINELEC?" />

Actualités Maritimes

01 Fév 2011

REGLEMENTATION : B.N.W.A.S. Bridge Navigational Watch Alarm System

de Karveil a Lynx
de Karveil a Lynx
"Le petit génie" des ports de Cornouaille invente l’Alarme Automatique de Veille Passerelle.
La réglementation de l'OMI impose à tous les navires SOLAS de s'équiper d'un dispositif BNWAS dès 2011. Connaissez-vous l'histoire de MARINELEC?

Le petit génie des ports de Cornouaille invente l’Alarme Automatique de Veille Passerelle.

Dans les années 70 Roland Lemesle fonde MARINELEC. Electricien chevronné, conscient des déséquilibres existants entre la marine de commerce et la pêche artisanale, il décide de se consacrer aux contrôles de sécurité dans les navires de pêche. Rien n’existait en la matière, les bateaux étaient « comme des voitures sans tableau de bord». Il a donc pris contact avec des patrons pêcheurs, « locomotives » des ports de sud Bretagne qui étaient en quête de solutions innovantes pour leur sécurité.
Après avoir adapté des sondes sur les moteurs et construit les premiers tableaux de bord, fin des années 70, il répond de nouveau à la demande des professionnels conscients que les fatigues de la pêche provoquent des risques d’endormissement de l’homme de quart et met au point un système pour l’éviter. II identifie les facteurs indispensables pour mettre en œuvre un tel dispositif et rédige son cahier des charges selon des critères répondant aux besoins des professionnels : facile à manipuler, de conception simple et donc solide, résistant à l’environnement du navire, résistant et fiable dans le temps, simple et rapide à installer avec des indications faciles à interpréter en cas d’avarie, de maintenance rapide et facile au port et économique.
La première Alarme Automatique de Veille Passerelle est mise au point en 1978. Le prototype est testé pendant une marée avant d’être fabriqué en petites séries pour les chalutiers hauturiers d’abord, puis peu à peu pour les côtiers.
En 2010 MARINELEC technologies lance le nouveau dispositif d’alarme de veille (BWAS), le LYNX V3S. Le produit a les mêmes caractéristiques générales de fiabilité ; il est conçu avec 2 circuits électroniques indépendants qui fonctionnent ensemble dans un boitier unique. Les squelettes interne et externe de l’appareil ont été peu modifiés, c’est l’électronique cachée dans l’appareil qui a considérablement évolué.
MARINELEC Technologies a modifié les circuits électroniques et informatisé les systèmes. La recherche de l’innovation est un moteur de l’entreprise qui souhaite ainsi améliorer et perfectionner ses solutions. Cette innovation bénéficie aussi au design et à la miniaturisation des appareils.
En 2011, LYNX est le seul BNWAS câblé via réseau BUS. Ce dispositif répond à l’obligation réglementaire de l’OMI pour les navires SOLAS (MSC.282(86) applicable dès cette année. Il est conforme aux standards de la MSC 128(75) et est approuvé Bureau Véritas.

«En tant que représentants des professionnels, il est de notre responsabilité de faire la promotion de la sécurité à tous les niveaux »
André Le Berre, Président du CRPMEM de Bretagne
, a d’abord été patron pêcheur à Loctudy et Lesconil : Il avait entendu parler du « petit génie », Roland Lemesle qui avait conçu le tableau de commandes de moteurs dont il s’était équipé.
Avec la modernisation de la conduite des navires dans les années 70, le pilote automatique s’est généralisé et a beaucoup soulagé le travail des marins, mais le revers de la médaille, c’est que cela a aussi amplifié le risque d’endormissement ou le délai de réaction en cas de malaise de l’homme de quart.
Un jour j’étais en pêche et l’homme de quart à la passerelle vient me réveiller et me dit qu’il a été inconscient un moment car il avait eu un malaise. C’était le lundi et le samedi au retour de pêche j’avais appelé Rolland Lemesle pour qu’il m’installe son système le plus tôt possible. C’était prêt pour la marée suivante.
«En tant que représentants des professionnels, il est de notre responsabilité de faire la promotion de la sécurité à tous les niveaux ». Cela prend du temps par la force de l’habitude plus que par le coût du dispositif. C’est devenu obligatoire depuis 5 ans mais beaucoup de patrons pêcheurs, qui ont le souci de la sécurité se sont équipés bien avant. Aujourd’hui ça devient culturel
Après le « petit génie » qui a mis au point ce systèmes, toutes les boites d’électronique l’on copié et aujourd’hui les nouveaux systèmes de MARINELEC ont évolué. Mais ce qui est important à souligner, c’est que c’est à la demande des professionnels que Roland Lemesle a mis au point ces dispositifs ; ensemble, ils ont contribué à l’amélioration de la sécurité à bord des navires avec un système à la fois sûr et simple d’emploi. Un autre dispositif d’actualité est l’alarme sur les radars…il faut sans cesse innover pour la sécurité.

A télécharger: les témoiganges complets de Roland Lemesle et André Le Berre

Site web de Marinelec Technologies