Actualités Maritimes

28 Fév 2011

LES PLAISANCIERS HIVERNENT A PORT A SEC CONCARNEAU

Port-_A_Sec_Concarneau
Port-_A_Sec_Concarneau
CARENER PROPRE A CONCARNEAU:
Voilà seize mois que PORT A SEC accueille des unités de plaisance, voiliers et bateaux à moteur de 6 à 20 mètres sur son aire de stockage à quelques mètres des quais du MOROS à Concarneau.

Le nombre de bateaux hivernés et stockés a doublé depuis la création. Sur les 1,6 hectares du parc, les bateaux stationnés font en moyenne 8 à 12 mètres et les moyens techniques, avec du matériel de levage hydraulique de 8 à 30 tonnes et un calage sur bers « sur-mesure » permettent de recevoir également des catamarans et des bateaux bi-quilles en toute sécurité.

La multiplicité des services a permis de fidéliser la clientèle locale et touristique .Les plaisanciers étrangers sont en forte augmentation. Ils viennent de Suisse, d’Allemagne, du Benelux et de la Belgique pour la plupart. De nombreux vacanciers choisissent le port à sec pour sa proximité avec un bassin de navigation exceptionnel. Les plaisanciers ne s’y trompent pas : PORT A SEC est la solution idéale pour hiverner son bateau et pour caréner propre. Les réservations de la zone technique sont en très forte augmentation pour le printemps 2011.

PORT A SEC c’est avant tout, des services adaptés aux nouveaux usages des plaisanciers selon des critères simples et efficaces : services techniques professionnels, respect de l’environnement et éco-navigation, service à la carte en toute liberté et un bateau toujours prêt à naviguer.

Sur une zone technique séparée du parc de stockage, PORT A SEC possède l’unique aire de carénage aux normes environnementales à Concarneau, labellisée vague bleue depuis sa création : le particulier et les prestataires professionnels ont accès à cette zone de réparation et d’entretien « éco-navigation ». Elle est équipée s’un système de recyclage des eaux usées, une cuve de vidanges des eaux noires, le tri sélectif et le recyclage des déchets avec un contrat auprès de Veolia Propreté et une aire de lavage automatique et disponible 24h/24 avec traitement des eaux.

Le centre nautique des Glénan salue la mise en place du port à sec qui accueille une bonne partie des 30 bateaux des Glénans. Dans le passé, les carénages se faisaient à Port-La-Forêt. De plus, le port de plaisance est vulnérable aux tempêtes de sud-ouest et récemment, deux étraves de bateaux Glénans ont souffert.

Quant au devenir du port, « cela fait longtemps que les décisions sont en attente... » La ville de Concarneau est pourtant le « seul port-dans-la-ville de tout le littoral breton, c'est un atout extraordinaire et le tourisme nautique y aurait sa place : accueil des bateaux et équipages en voyage, plutôt que des petits bateaux stationnés à l'année et qui sortent peu.» (Yann Le Lay, directeur du Centre nautique des Glénan - source Ouest France )

Les usages de la navigation de plaisance varient et les gens bougent. Le plus important pour le plaisancier, c’est d’abord le bassin de navigation. Il est de plus en plus fréquent de voir la programmation des périodes de navigation pendant les congés, le temps d’un week-end ou des vacances. PORT A SEC est la solution idéale pour avoir son bateau disponible et prêt à naviguer quelque soit la période. Un simple coup de fil suffit pour la mise à l’eau ou la sortie d’eau du bateau et l’arrivée ou le départ du client est sécurisée grâce aux places de ponton mises gratuitement à sa disposition par le Port à Sec, au port de plaisance. Sa seule préoccupation est d’effectuer une belle sortie en mer.

Le stockage à terre pour la longue durée d’hivernage est un geste pour l’environnement et permet de garder son bateau propre et en parfait état : moins de corrosion, moins d’antifoulling, un bateau à l’abri du mauvais temps et dans un espace clos et sécurisé… C’est aussi une alternative aux places de port à flot.

Naviguez sur le site de Port A Sec