Actualités Maritimes

09 Janv 2012

Convention THETIS EMR® 2012 : la Bretagne se mobilise

Les EMR en Bretagne
Les EMR en Bretagne
Les 11 et 12 janvier prochains, à l’occasion de la 1ère convention internationale THETIS EMR® de Bordeaux, la Bretagne assurera une large représentation de ses compétences en matière d’Énergies Marines Renouvelables.



Les différents acteurs bretons y auront à coeur de démontrer, ensemble, le remarquable potentiel de la région et la force de leur dynamique industrielle.

La convention d’affaires THETIS EMR se présente comme un outil au service des acteurs EMR. Elle a pour objectif de promouvoir et fédérer la filière afin d’en favoriser le développement sur le territoire national et en Europe. Cette 1ère édition sera orchestrée autour d’un programme de deux jours rythmé par une trentaine d’interventions et quatre sessions de conférences ayant pour thèmes : l’hydrolien, le développement industriel, le houlomoteur et l’éolien offshore posé et flottant. 75 exposants et 3 000m² ont été prévus pour l’accueil d’environ 1000 visiteurs professionnels.

La Bretagne engagée dans les EMR
Idéalement située à la croisée des routes maritimes et terrestres, la Bretagne s’est solidement construite autour d’une vocation maritime synonyme de développement durable et d’ouverture sur l’extérieur. Face à l’urgence de disposer, en France et en Europe, d’un mix énergétique fiable, la Bretagne s’est, depuis quelques années, mise en ordre de marche pour devenir une terre d’accueil des EMR. Afin d’établir un bon niveau d’acceptabilité vis-à-vis de ces technologies, l’une des priorités de la Région a été d’instaurer une large concertation auprès des différentes populations vivant sur le littoral : pêcheurs, riverains, associations pour l’environnement, activités nautiques, portuaires et touristiques. Dans ce sens, Isabelle Thomas, Vice-présidente du Conseil Régional de Bretagne chargée de la mer et de la protection du littoral, souligne que la Région a « toujours convié l’ensemble des acteurs dans le cadre de notre conférence régionale Mer et Littoral, avant de retenir les emplacements pouvant accueillir des énergies marines et que nous les tenons informés des avancées des dossiers », une démarche consensuelle qui permet aux industriels de s’installer dans les meilleures conditions.
Outre ses richesses naturelles particulièrement favorables à l’implantation de ces technologies, la Bretagne dispose d’un indéniable potentiel pour contribuer à l’émergence d’une filière industrielle EMR. 5ème région industrielle en France, elle se place aussi au 5ème rang national en termes d’innovation. À travers un réseau dense d’acteurs privés (industriels, laboratoires), publics (structures territoriales et organismes de soutien) et académiques (instituts de recherches, universités et centres de formation), elle entreprend de manière concrète une dynamique de développement des EMR : labélisation de projets innovants, adaptation des infrastructures portuaires (avec un projet d’envergure de 134 Md’€ d’investissements pour le port de Brest) et création de formations spécialisées. En outre, certains programmes, tels que les démonstrateurs hydroliens Sabella et EDF ou encore l’éolienne flottante Winflo, sont entrés dans la phase d’expérimentation en milieu naturel et sont autant de preuves que les EMR sont, déjà, une réalité en Bretagne. C’est cette excellence qui a été reconnue au niveau national, avec le pôle de compétitivité à vocations mondiale, le Pôle Mer Bretagne, mais également l’IEED France Énergies Marines.
Le collectif breton à THETIS
La convention THETIS EMR® sera l’occasion pour les acteurs bretons de retrouver l’ensemble des parties prenantes investies dans les EMR afin de partager des retours d’expérience et d’évaluer les prospectives dans le domaine. À cet effet, la Bretagne y disposera d’un stand collectif sur lequel seront regroupés : le Conseil Régional (représenté par Isabelle Thomas, vice-présidente à la mer et à la protection du littoral), Bretagne Développement Innovation (agence de développement économique et d’innovation qui s’investit dans l’impulsion d’une stratégie, l’animation et la promotion de la filière EMR en Bretagne et a coordonné laparticipation régionale à Thétis EMR), Bretagne Pôle Naval, qui regroupe les compétences industrielles, et le Pôle Mer Bretagne qui fait émerger les projets innovants de cette filière. Ce stand servira aussi de point de ralliement à tous les participants bretons, notamment lors de la rencontre qui sera organisée le 11 janvier à 17h15 avec les acteurs de la Région Aquitaine. La dynamique bretonne s’exprimera également parmi les exposants à la convention avec RTSYS, l’IEED France Énergies Marines, l’Incubateur DCNS, Piriou (…), ainsi que dans les tables rondes organisées par la convention avec l’intervention d’Hervé Moulinier, Président du Pôle Mer Bretagne et Yann Hervé De Roeck pour l’IEED FEM.
Neuf entreprises bretonnes ont décidé de profiter de la convention d’affaires organisée par le réseau EEN (Enterprise Europe Network) qui est animé par BDI en Bretagne ; ces entreprises participeront ainsi à près de 60 rendez-vous au cours de ces deux jours.
Parmi les nombreux représentants bretons présents à la convention, citons également : CCI de Brest et du Morbihan, SHOM, Centre Européen de Formation Continue Maritime, Institut de Recherche de l’École Navale de Brest, ENSTA, et de nombreuses entreprises telles que : Actimar, Altran-Ouest, Artefacto, Heos Marine, In Vivo, Marinelec Technologies, Meteogroup, Nass&Wind Offshore, Nass&Wind Industries, Nowak SAS, Open Ocean, Sabella, SDVI Groupe Bolloré, STX Europe, Veolia Environnement.

Téléchargez le dossier de presse Guide audio des communications maritimes en anglais