Actualités Maritimes

31 Mai 2013

Syndicat CGT des marins du grand ouest


LETTRE OUVERTE AU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE

Monsieur le Président de la République,

Le 4 juin 2013 vous allez assister « présider » à l’arrivée en flotte du plus grand porte-conteneurs du monde le « CMA CGM JULES VERNE », un moyen de gagner plus rapidement de l’argent en minimisant les frais de transport mais aussi en multipliant les risques.

Monsieur le Président de la République, par votre présence vous cautionnez le gigantisme des navires, vous cautionnez le pavillon Français économique (Registre International Français) que vous aviez combattu lorsque vous étiez le Premier Secrétaire du parti socialiste, vous cautionnez l’embauche de marins étrangers sur des navires largement financés par le contribuable français, vous cautionnez la construction de navires dans des chantiers hors de l’Union Européenne, vous cautionnez le comportement d’un armateur qui n’est peut-être pas aussi social qu’il le prétend.  

Monsieur le Président de la République, le syndicat CGT des Marins du Grand Ouest reste très attaché à l’emploi des marins nationaux dans les armements français. Le syndicat CGT des Marins du Grand Ouest n’est pas convaincu que celui qui prétend être le 3ème armateur mondial (cette société maritime qui lui a été offerte par le Président Jacques CHIRAC) ait un comportement irréprochable envers les marins étrangers qui se trouvent à bord de ses navires.

Monsieur le Président de la République, puisque vous allez rencontrer le Président du Groupe « CMA CGM » vous allez pouvoir lui poser les questions sur les risques de ces géants des mers en cas d’avaries au moment d’entrée ou de sortir des ports, mais aussi lorsqu’ils se trouvent en mer (l’exercice effectué au large de la Bretagne avec le « CMA CGM MARCO POLO » a révélé plusieurs choses et notamment que les moyens de sauvetage ne sont pas suffisants).

Monsieur le Président de la République, vous pourrez également peut-être obtenir la réponse sur le non respect de l’accord ITF envers les marins Malgaches embarqués à bord du « MARION DUFRESNE »  navire qui est sous la responsabilité de la « CMA CGM ». Vous ne pouvez pas cautionner certains comportements de la part  d’un armateur français (3ème armateur mondial).

Monsieur le Président de la République, lors de votre campagne présidentielle je vous avais rencontré à Brest, je vous rappelle que vous avez été élu sur un programme et que votre coup de barre une fois à tribord puis à bâbord fera disparaître les marins et le pavillon Français.

Monsieur le Président acceptez nos respectueuses salutations.


Pour le syndicat CGT des marins Du Grand Ouest, le porte parole
Jean-Paul HELLEQUIN

ou visiter le site Internet