Actualités Maritimes

09 Juil 2013

Exposition Deep sea (haute mer) : une aventure au milieu des marins !

Exposition Deep sea
Exposition Deep sea
Lorient Agglomération présente DEEP SEA (haute mer), une exposition réunissant des dessins et des photographies de l’artiste lorientaise Catherine Raoulas. Une trentaine d’oeuvres réalisées lors d’une campagne de pêche à bord du chalutier le Mariette

Communiqué de presse - 8 juillet 2013

Du 6 juillet au 1er septembre, Lorient Agglomération programme une nouvelle exposition au fort du Loc’h, à Guidel. Situé sur l’un des espaces naturels du territoire, le bâtiment accueillera les œuvres de l’artiste Catherine Raoulas. La peintre a récemment exploré l’univers de la pêche de façon directe, en partageant la vie des marins. En novembre 2012 et en mai 2013, elle a été embarquée sur le Mariette Le Roch II, un chalutier hauturier de 46 mètres qui croise en Nord Ecosse, pour réaliser des croquis à bord du navire en dessinant sur d'anciennes cartes marines de la région.

L’exposition Deep sea (haute mer) réunit une trentaine d'œuvres grand format : des dessins réalisés sur le chalutier, des toiles exécutées en atelier, ainsi que des photographies ayant servi de documents de travail. Attentive aux gestes, aux postures, aux atmosphères, Catherine Raoulas jette sur le papier, dans un mouvement énergique, sa perception des pêcheurs.

Originaire de Brest, l’artiste Catherine Raoulas a très tôt été imprégnée par l'océan et ses activités. Dès l'enfance, elle pratique la pêche amateur en famille. Aujourd'hui peintre affirmée, installée à Lorient, elle en a fait son thème exclusif artistique. De sa fascination pour l'acte nourricier et ancestral qu'est la pêche, elle extrait une multitude de variations et de motifs.

Avec près de 200 000 habitants, Lorient est aujourd’hui la troisième agglomération bretonne. Située à la croisée des grandes routes maritimes, Lorient s’est historiquement développée autour de son exceptionnel bassin de navigation qui a permis à de nombreux marins de sillonner tous les océans et les mers du monde. 2ème port de pêche français, 1er port de langoustines vivantes, à Lorient la pêche se pratique aujourd’hui en mode solidaire et responsable : dans le respect des règles, de la ressource, des hommes et des consommateurs.

Les 3 000 professionnels du port de pêche de Lorient-Keroman ont ainsi pris plusieurs engagements depuis des années visant à atteindre cet objectif de « port durable » : utilisation d’engins de pêche sélectifs, meilleure gestion de la ressource, tri sélectif, respect des conditions de travail et de sécurité du personnel, …

C’est cette pratique d’une pêche moderne et raisonnée qu’inspire Catherine Raoulas. Les œuvres exposées permettent d’apprécier l’étonnante technicité des pêcheurs, véritables funambules des mers, qui ont appris à ne faire plus qu’un avec l’océan en respectant ses réserves et ses ressources.

En savoir plus