Actualités Maritimes

22 Juil 2013

LA COUR DES COMPTES S’INTERROGE SUR LE SECRETARIAT GENERAL DE LA MER.

Communiqué de l’association MOR GLAZ Landerneau le 20 juillet 2013

L’association MOR GLAZ souhaite par ce communiqué réagir et faire part de ses « ces » analyses. Supprimer le Secretariat Général de la Mer serait une grave erreur, celui-ci doit cependant être plus libre et indépendant de la Marine Nationale et autres administrations et lobbyings.

Pour l’association MOR GLAZ, le Secretariat Général de la Mer (SGMER) doit être maintenu, car il doit être (redevenir) utile aux marins et à toutes les activités maritimes.

Néanmoins, son Secrétaire Général doit être plus libre, indépendant et moins encadré par la Marine Nationale et autres conseillers issus de milieux hors « loin » du maritime.

Le SGMER doit être pour les syndicats (qui ne le connaissent que très peu ou pas du tout pour certains) et les associations qui se préoccupent des questions maritimes et des marins, un vrai interlocuteur capable de prendre des décisions en temps réel(MSC FLAMINIA et autres dossiers sensibles).

Comme en ce moment, le Secrétaire du SGMER doit être issu du monde maritime, il doit être un vrai levier, capable de résoudre les difficultés et répondre aux  interrogations des professionnels du monde maritime, il doit être attentif aux doléances des professionnels et des militants du secteur, il doit être « redevenir » indépendant de toute influence ce qui n’est pas « plus » le cas depuis plusieurs années.

Des questions liées à la sécurité maritime comme dans le Golfe de Gascogne, la déconstruction des navires, le droit social des marins, les abandons des marins et des navires, la piraterie etc.. devraient être les dossiers prioritaires du moment.

Tous les sujets qui préoccupent l’association MOR GLAZ et les syndicats maritimes devraient passer par le SGMER pour y trouver des solutions.

Il y a quelques années le SGMER avait d’autres  pouvoirs de décisions, il est devenu au fil du temps une administration de plus dans un environnement où les décisions sont  certes difficiles à prendre (qui sont trop souvent prises par d’autres pour des raisons d’intérêts particuliers «conflits d’intérêts » etc.….. griefs formulés et retenus  par la Cour des Comptes)

L’association MOR GLAZ est pour le maintien du SGMER, mais nous souhaitons un vrai changement de cap.

L’association MOR GLAZ demande une rencontre rapide avec le SGMER, afin de lui faire part de nos souhaits pour le futur et de notre soutien avec des pouvoirs renforcés, des prérogatives plus affichées.  

Tous les sujets maritimes devraient attirer l’attention du SGMER et de son cabinet,  ses priorités la mer, les marins, tous les sujets maritimes y compris la piraterie, en faisant fi des influences extérieures.

La disparition du SGEMER serait un signe du désintérêt du  gouvernement  pour les activités maritimes, du pavillon français et des marins.

Site internet de Mor Glaz