Actualités Maritimes

16 Nov 2013

Mérite Maritime, une affaire de femmes au Lycée professionnel maritime du Guilvinec Marie-Françoise Euzen, secrétaire générale et Chevalier de l’Ordre du Mérite Maritime.

De gauche à droite: Claude Cozic, enseignante - Véronique Scoarnec, aide-comptable - Marie-Françoise Euzen, Secrétaire générale - Valérie Vitré, secrétaire Formation Continue - Annie Le Dem, enseignante - Christine L'Hénoret, secrétaire
De gauche à droite: Claude Cozic, enseignante - Véronique Scoarnec, aide-comptable - Marie-Françoise Euzen, Secrétaire générale - Valérie Vitré, secrétaire Formation Continue - Annie Le Dem, enseignante - Christine L'Hénoret, secrétaire

 

La cérémonie a eu lieu vendredi 15 novembre 2013 au Guilvinec, au sein du lycée d’enseignement maritime dans lequel Marie-Françoise Euzen exerce avec dévouement et engagement la fonction de secrétaire générale depuis 1989. Cette récompense lui a été remise des mains de Fanny Faure, responsable du Pôle des Affaires Maritimes (PAM) en charge des quartiers du Guilvinec, Audierne et Douarnenez.

Plusieurs personnalités féminines étaient invitées, entourant Madame Euzen pour l’occasion : aux côtés de Fanny Faure, administratrice des Affaires Maritimes,  Annick Le Loch, députée du Finistère et conseillère générale déléguée à la pêche, Hélène Tanguy, ancien maire du Guilvinec, Sylvie Roux, secrétaire générale de la CFDT Maritime, Janick Moriceau, conseillère régionale, ainsi qu’une partie de l’équipage du lycée maritime composé de nombreuses femmes, au sein de la vie scolaire, l'encadrement pédagogique ou bien les enseignants. Ensemble, elles rendent hommage à travers Madame Euzen, à l’engagement de nombreuses femmes au service de l’enseignement maritime et des gens de mer.

C’est pour Fanny Faure, l’occasion de « saluer l’implication d’une femme dans l’accompagnement de marins en devenir que sont les lycéens, et de marins qui s’affirment et se confirment à travers la formation continue maritime. Surtout, je salue son endurance, sans jamais baisser les bras, et son implication humaine et sociale qui va bien au-delà de ses prérogatives professionnelles. Marie-Françoise Euzen est un membre à part entière d’une communauté maritime qui sait se serrer les coudes et, dans un contexte difficile pour la filière, son parcours et son action apportent assurément une image positive et adoucie d’un milieu parfois perçu très durement. »

30 ans d’enseignement maritime

L’ordre du Mérite Maritime récompense la valeur professionnelle des marins et le mérite des citoyens qui se sont distingués par des services particuliers pour le développement et le rayonnement des activités maritimes. Pour le grade de chevalier il faut justifier de 15 ans de services ou d’activités rendus dans les conditions prévues par le décret de référence.

Marie-Françoise Euzen a commencé sa carrière à Audierne en 1984. A l’époque, elle était la première femme et la seule à occuper un poste d’intendante. Elle y a exercé la fonction de secrétaire générale pendant  5 ans avant de rejoindre, en 1989, le lycée professionnel maritime du Guilvinec. « Très dévouée dans la mission qui lui est confiée, elle ne compte jamais son temps pour assurer un service public de qualité. » souligne Philippe Bothorel, directeur de l’établissement. Au quotidien, Madame Euzen  prépare les actes du Conseil d'Administration, assure la gestion financière et patrimoniale du lycée, instruit les dossiers de bourse et du fonds social lycéen, participe à l'organisation des voyages au profit des élèves, notamment à l'étranger, « avec rigueur et sollicitude ».

Une femme engagée auprès des gens de mer

Outre ses qualités professionnelles,  cette femme est engagée dans la vie publique. Membre du conseil syndical CFDT des marins, elle participe aux négociations d'intégration des personnels des lycées professionnels maritimes dans la fonction publique et siège maintenant à la commission administrative paritaire des inspecteurs des affaires maritimes (CAP des IAM). Elle a aussi été conseillère municipale durant deux mandats à la Mairie de Guengat (29) dans les années 1980.

Investie à l’école et à la ville dans les activités maritimes, Marie-Françoise l’est également dans la vie associative. A terre, elle est trésorière de l'association "les chemins de la mer" qui propose des sorties voile-aviron, notamment aux lycéens ; en mer, elle est l’une des rameuses de la yole qui porte les couleurs du Pays Bigouden. Elle est aussi membre de l'Association nationale "voiles, aviron et traditions" et de la Fédération voile-aviron.

Site internet du LMP du Guilvinec