Actualités Maritimes

03 Déc 2013

Tests de l’OSC System en Atlantique

Le Navose
Le Navose

C’est parti ! Yvan Griboval (Responsable d’expédition) et Gaël Le Cléac’h (Navigateur) ont quitté, jeudi 28 novembre, le Port du Château (Brest) pour l’Ile de Grenade, au sud de l’arc antillais, dans le cadre de la Campagne OceanoScientific® - MISSION ATLANTIQUE 2013 - 2014. Embarqués pour cette transat sur le Navire A Voile d’Observation Scientifique de l’Environnement (NAVOSE®) de seize mètres aux couleurs de l’association MEROCEANS, ils vont tester un matériel unique au monde de collecte de données de dix paramètres scientifiques de qualité à l’interface océan - atmosphère : l’OSC System* Version 3.0. Ils vont également déployer des instruments scientifiques dérivants selon les directives du JCOMMOPS, une agence de l’UNESCO. Le NAVOSE® est également équipé d’échantillonneurs passifs à déployer pour capter les cations (ions positifs) métalliques présents dans l’eau de mer. Cette Version 3.0 de l’OSC System est née grâce au consortium réuni par SailingOne et composé de la société allemande SubCtech, dirigée par Stefan Marx et des instituts scientifiques français IFREMER et Météo-France. Puis SailingOne a travaillé avec IBM à la définition d’un logiciel spécifique à l’OSC System. Au terme de cette phase d’étude, la réalisation du logiciel en question a été confiée au Docteur Dimitri Voisin (Mer Agitée), réputé pour ses compétences en informatique embarqué, comme les succès du Team Michel Desjoyeaux dans le Vendée Globe le démontrent. C’est également l’équipe de Mer Agitée, coordonnée par Gaël Le Cléac’h pour le compte de SailingOne, qui a procédé à la préparation du NAVOSE®, notamment des hydro générateurs qui lui permettent de naviguer en quasi totale autonomie énergétique - au moins au-dessus de neuf nœuds de vitesse, ce qui est fréquent pour ce type de voilier capable de tenir des moyennes élevées et de dépasser facilement et durablement la barre des vingt nœuds. Un vent portant, léger au début puis qui se renforcera progressivement, leur est promis pour plusieurs jours.

Site Internet OceanoScientific