Actualités Maritimes

10 Déc 2013

PÊCHE EN EAUX PROFONDES L’ASSOCIATION BLUE FISH SALUE LE VOTE HISTORIQUE DU PARLEMENT EUROPÉEN


Strasbourg, 10 décembre 20013

communiqué de presse

Blue Fish, association européenne de promotion de la pêche durable et responsable qui rassemble professionnels, scientifiques et élus locaux dans plus de neuf pays européens, se félicite de l’issue du vote qui s’est déroulé aujourd’hui au Parlement Européen.

« La décision du Parlement permet la mise en place d’un cadre réglementaire et politique qui renforce encore la protection des océans tout en préservant l’équilibre social et économique des territoires littoraux européens. Nous tenons à exprimer notre engagement totalau côté des pouvoirs publics et de la communauté scientifique internationale afin d’assurer le développement d’une pêche durable et responsable », déclare Olivier Le Nézet, Président de Blue Fish.

Une décision qui assure une meilleure protection des écosystèmes marins tout en assurant la pérennité de la filière

Les députés européens ont adopté un texte fort qui met en place une réglementation appropriée assurant une meilleure protection des écosystèmes marins vulnérables et permettra un meilleur encadrement de la pêche en eau profonde dans l’Atlantique Nord-Est.

La décision d’aujourd’hui est le fruit d’un dialogue constructif mené entre les Députés Européens, la communauté scientifique internationale(représentée notamment par le Conseil International pour l’Exploitation de la Mer et le FAO, et les professionnels). Cette collaboration a permis d’aboutir aujourd’hui à un texte équilibré « Je salue la décision du Parlement européen de ne pas interdire l’utilisation d’un engin de pêche, suivant ainsi les recommandations de la communauté scientifique internationale. Ce texte reconnait que la pêche en eau profonde peut s’exercer de manière durable et responsable en préservant l’équilibre crucial mais fragile entre la protection de l’environnement et celle des territoires maritimes auxquels des milliers d’emplois sont attachés» a déclaré Olivier Le Nézet.

La reconnaissance des progrès accomplis par la filière halieutique européenne pour faire de la pêche durable une réalité

Pêcheurs et scientifiques travaillent main dans la main depuis de nombreuses années pour mettre en place un système de gestion efficacedes fonds marins. Ces efforts portent aujourd’hui leurs fruits et permettent le développement d’une meilleure sélectivité des techniques de pêche, en contribuant notamment à réduire fortement les captures accessoires et les rejets. Les études scientifiques, la reconstitution de nombreux stocks et l’encadrement mis en place depuis le début des années 2000 témoignent des progrès remarquables accomplis en faveur d’une pêche durable et responsable. Le Conseil International pour l’Exploitation de la Mer et le FAO s’accordent aujourd’hui à dire que le taux de prise accessoires est de 15% et ne concernent que des espèces pour lesquelles les scientifiques n’expriment pas d’inquiétude.

La stigmatisation d’un engin ou une technique de pêche en particulierne permettra pas d’assurer la nécessaire protection des écosystèmes marins dont la préservation passe nécessairement par des politiques équilibrées et responsable. L’association souhaite dès lors quel’approche collaborative et positive menée ces derniers moiscontinue à servir de modèle aux futurs débats européens sur la pêche. Blue Fish réaffirme sa volonté de contribuer à ces débats en tant que partenaire de confiance des institutions européennes en promouvant les bonnes pratiques mises en place par la filière halieutique européenne.

Découvrez le site de l'ONG BlueFishEurope