Actualités Maritimes

29 Janv 2015

EUROMARITIME 2015 : J-4 avant le rendez-vous de l'Europe maritime et fluviale

Salon Euromaritime
Salon Euromaritime

Les salons Euromaritime et Eurowaterways ont lieu à Paris-Expo Porte de Versailles, les 3, 4 et 5 février prochains. À quelques jours de l’ouverture des portes, les organisateurs semblent  avoir tenu leur pari : créer en France un rendez-vous incontournable de l’économie maritime européenne. Plus de 300 exposants et des milliers de visiteurs sont attendus pour « faire des affaires » dans ce qui est aussi un rendez-vous où rencontres, échanges et partages sont maîtres-mots. Le salon en plein développement saura certainement séduire son audience, davantage encore  que lors de la première édition.

Tour d’horizon des dernières nouveautés avec Philippe Fourrier, commissaire général d’Euromaritime.

Sea to Sea : Quels sont les chiffres clefs de cette  2ème édition d’Euromaritime ?

Philippe Fourrier : « Euromaritime connaît un succès grandissant. Cette année, le salon augmente sa surface d’exposition de 40% et s’apprête à recevoir 120 exposants de plus que l’édition précédente, soit un total de 304 exposants. Parmi eux, de grands groupes industriels européens comme les Suédois Scania, Trelleborg et Volvo, les Allemands Ortlinghaus, Reintjes Gmbh, Schottel GmbH et Vulkan Group et les Néerlandais Vega Technique, Van Beest, De Zeeman Pro et IHC Hytech. De grands groupes français seront également présents comme DCNS, Piriou, Haropa, ainsi que des regroupements d’entreprises sous l’impulsion de la Région des Pays de la Loire, des Pôles Mer et de Bretagne Pôle Naval. Le salon est une vitrine particulièrement représentative de l’ensemble des secteurs d’activités issus de l’économie maritime.

La filière fluviale est également bien représentée dans le nouvel espace Eurowaterways. Par ailleurs, plus de 80 exposants d’Euromaritime se déclarent pratiquer une activité fluviale, ce qui démontre bien que ces secteurs sont extrêmement liés.

Euromaritime se confirme comme un rendez-vous international  et une référence pour les professionnels de l’économie maritime en Europe. Pour cette édition 2015, 33% des exposants sont des sociétés étrangères ou des filiales de groupes européens, contre 20% en 2013. Ils viennent principalement d’Europe (Allemagne, Belgique, Espagne, Finlande, Islande, Italie, Luxembourg, Norvège, Royaume-Unis, Pays-Bas) mais aussi de Chine, Singapour ou encore de Turquie. Les médias européens et internationaux se sont également impliqués dans la transmission des informations concernant le salon, nous devrions accueillir de nombreux visiteurs étrangers parmi les 8 000 attendus. »

Sts : Quelles sont les nouveautés proposées aux exposants et aux visiteurs ?

P.F. :« Afin de favoriser les échanges et de créer des passerelles entre exposants et visiteurs et entre exposants eux-mêmes, des rendez-vous B to B sont organisés avec le concours de la CCI de Paris et du réseau Enterprise Europe Network. Ces rendez-vous d’affaires de 25 minutes permettront aux participants, préinscrits en ligne,  d’identifier rapidement des interlocuteurs ciblés puis d’échanger sur de possibles accords commerciaux.

Les visiteurs rencontreront de nombreux nouveaux exposants : plus de 160 entreprises viennent pour la première fois. À noter, la présence exceptionnelle de pavillons nationaux aux couleurs de la Finlande et du Luxembourg, avec notamment la présence de Wärtsilä et Vaisala (Finlande) et Arcelor Mittal et Jan De Nul (Luxembourg).

Enfin, pour faire le lien entre les filières maritimes et fluviales, un parcours Eurowaterways sera mis en place à Euromaritime pour permettre aux professionnels également présents dans le secteur fluvial, comme les armateurs, d’aller facilement à la rencontre de fournisseurs ou de partenaires.»

Sts : Quels sont les moments forts à ne pas manquer ?

P.F : « Au programme de cette nouvelle édition, 3 conférences plénières et 13 workshops représentant près d’une centaine d’intervenants européens permettront aux décideurs et aux acteurs des filières maritimes et fluviales d’échanger autour des grands enjeux d’actualité. « Strengthening the industry of marine renewable energies », « Technologies and solutions against gas emissions » et bien d’autres thèmes mettront en valeur l’importance de la prise en considération des enjeux environnementaux pour l’avenir de la filière. Les technologies innovantes seront également abordées à travers plusieurs thèmes comme « Innovation and business opportunities for the river economy » ou encore « Competitiveness of the european maritime technology industries ». Des discutions sur la sécurité maritime ou encore sur les marchés d’avenir auront également lieu. L’espace VIP, où seront exposés des œuvres de l’artiste Ar Sosten, sera animé par The European Network of Maritime Clusters, un de nos plus grands soutiens, avec  Alstom, GDF Suez et le cluster maritime français.

Côté VIP justement, c'est le commissaire européen en charge de l'Environnement et des Affaires maritimes, Karmenu Vela, qui inaugurera les salons le 3 février dans la matinée aux côtés d'un Ministre français. La Députée européenne et Présidente de l'Intergroupe mers, rivières, îles et zones côtières, Gesine Meissner (Allemagne FDP) sera présente. Le Ministre de l’Economie, de l’industrie et du numérique, Emmanuel Macron devrait assister à un comité stratégique de filière franco-français le 5 en matinée. D’autres invités devraient confirmer leur venue : la Ministre de l’Écologie, de l’énergie et du développement durable Ségolène Royale, la commissaire européenne en charge des Transports et de l’Espace, Violeta Bulc, ainsi que plusieurs députés européens et hauts fonctionnaires de la Commission européenne. Euromaritime est donc un rendez-vous majeur où les décideurs politiques peuvent mesurer le poids des filières maritimes et fluviales en Europe.»

Quelques innovations présentées par les exposants
Nous pouvons citer par exemple l’offre innovante anti-piraterie PASTOR de Thales, le nouveau remorqueur Damen ou encore, la nouvelle série M26.3 des moteurs Baudouin. Marinelec Technologies présentera également la toute dernière version de sa centrale de détection incendie Phoenix. Ultrajet France a développé une console avec guidon qui permet au pilote d'avoir toutes les commandes à portée de main. Cette nouvelle ergonomie déja appréciée sur des embarcations rapides type commando, peut intéresser les workboat, le secours en mer, les lamaneurs ou le pilotage. ACEBI vient de créer un département grues offshore fournissant des équipements neufs et assurant les prestations de services connexes. ACEBI propose également une passerelle intelligente d'accès aux éoliennes depuis les SOV (Service Operation Vessel). Piriou présentera toutes les activités de construction, ingénierie et réparation navale de son groupe qui fête ses 50 ans cette année.  Pour la filière fluviale, River Transportmarketplace®, la première plateforme collaborative dédiée au transport fluvial et multimodal sera aussi exposée et animée par Entreprendre pour le fluvial.

Votre invitation gratuite avec le code PAR19

Retour