Actualités Maritimes

02 Avril 2012

« Port de Bretagne » affiche son identité au SITL de Paris

Port de Bretagne© DR
Port de Bretagne© DR
Lancement d'une démarche visant à promouvoir l'offre portuaire et porter ensemble les ambitions maritimes de la Région Bretagne.

Etape importante dans la reconnaissance de la Bretagne comme une escale de choix auprès des grands opérateurs du transport maritime, c'est au SITL de Paris du 27 au 30 mars 2012, que l'ensemble des opérateurs portuaires et maritimes bretons se sont affichés sous la bannière commune " Port de Bretagne". Ils appliquent ainsi la stratégie portuaire régionale qu'ils ont élaborée collectivement.

l'autorité portuaire et les CCI concessionnaires des ports de Brest, St Malo et Lorient souhaitent promouvoir l'offre portuaire et porter ensemble les ambitions maritimes de la Région.. Déployé sous les couleurs de la marque Bretagne, le « Port de Bretagne » traduit les ambitions maritimes du territoire et s'inscrit dans une stratégie de promotion partagée et déployée par Bretagne Développement Innovation au service de l'attractivité de l'offre portuaire bretonne pour l'ensemble des professionnels maritimes bretons.
Haut lieu de convergence des professionnels de la logistique, la Semaine Internationale du Transport et de la Logistique de Paris sera, cette année, marquée par la présence inédite du « Port de Bretagne ». Celui-ci a vocation à fédérer

La Bretagne, première région maritime française, représente un pilier de l'économie maritime nationale. La diffusion de son savoir-faire portuaire et logistique maritime fait ainsi naturellement partie des priorités régionales. De 2007 à 2010, les professionnels portuaires bretons regroupés au sein du comité de pilotage stratégique portuaire régional ont travaillé ensemble à la construction d'une stratégie portuaire partagée visant à développer des infrastructures et des services portuaires performants. Objectif : que l'ouest dispose d'outils logistiques adaptés aux défis de son économie et qui lui permettront d'accroître la compétitivité de ses filières : l'agroalimentaire, la pêche, l'énergie, la construction, les produits de recyclage, les hydrocarbures, l'alimentation animale, le bois, les produits agricoles...
De ce projet collectif est né le « Port de Bretagne », qui s'appuie sur l'engagement partagé des collectivités et des professionnels afin de permettre aux ports bretons de s'intégrer aux chaînes logistiques nationales, européennes et internationales. En réponse aux enjeux économiques et environnementaux liés à la mondialisation des échanges, le « Port de Bretagne » mise sur le développement de plates-formes logistiques portuaires multimodales pour apporter des solutions alternatives à la route.

Brest, Lorient, St Malo : une ambition collective
Autorité portuaire des ports de Brest, St Malo et Lorient depuis 2007, la Région a entrepris un important travail de concertation auprès des différents acteurs portuaires (concessionnaires, professionnels) visant à cibler les atouts et les opportunités de chacun et ainsi établir une stratégie commune. En travaillant sur la complémentarité des ports, la Région se dote ainsi d'un outil logistique innovant au service du développement économique régional et des échanges internationaux.
Depuis 2007, la Région a d'ores et déjà engagé 107 millions d'euros dans la rénovation des infrastructures et l'entretien des équipements : modernisation de la forme de radoub n°1 à Brest, agrandissement de la capacité d'accueil à Lorient, construction d'un nouveau quai à St Malo, construction d'un guichet unique portuaire.
Ceci n'est qu'un début. Le conseil régional, a, en effet, planifié un vaste programme de modernisation des trois ports régionaux : mise à disposition de nouveaux espaces pour les industriels, amélioration des conditions d'accès maritime, rénovation des infrastructures de construction et réparation navale, renforcement des structures dédiées aux trafics agroalimentaires et conteneurs, aménagement de zones adaptées aux activités des Energies Marines Renouvelables, dématérialisation des services de gestion des escales et des marchandises.
(communiqué BDI du 22 mars 2012)

Pour en savoir plus