Actualités Maritimes

31 Oct 2013

La 1ère édition du salon Pro&Mer remporte un franc succès

PRO&MER
PRO&MER
Avec 1 583 visiteurs, 654 offres d’emplois site et 190 participants mobilisés sur 60 stand, PRO&MER a tenu toutes ses promesses mardi 29 octobre à Brest.

Cette première édition d’un salon-forum entièrement dédié à l’emploi et la formation des métiers de la mer en Bretagne était organisée par Bretagne Pôle Naval, en association avec La Touline et la MEFP du Pays de Brest. Candidats à l’embauche et jeunes en recherche de formation ou de stages ont visité PRO&MER,  y ont découvert les métiers de l’industrie navale, de la marine marchande,  le secteur des énergies marines renouvelables… Certains ont pu postuler directement auprès des entreprises et des agences Intérim présentes, ou encore participer à des séances de job-dating.

Les organisateurs peuvent se réjouir de ce franc succès. Pour Anne-Marie CUESTA, déléguée générale de Bretagne Pôle Naval, "PRO&MER est né de bonnes volontés. Ce salon a trouvé son écho parce que les entreprises ont répondu présent et ont joué le jeu en proposant des offres d'emploi et en se montrant disponibles pour l'accueil du public. PRO&MER a été une formidable occasion pour BPN de tisser des liens solides avec les partenaires de l’emploi et de la formation que sont La Touline et la MEFP du pays de Brest. La réussite de PRO&MER s’est faite grâce à leur mobilisation à nos côtés et certainement aussi grâce aux relais médiatiques, notamment de nos partenaires Ouest- France et Le Marin." Madame Cuesta tient aussi à souligner « la forte mobilisation de Brest Métropole Océane et du Quartz, centre de congrès, dont le soutien logistique a été très important. »

Côté visiteurs, le parcours original du salon depuis la découverte des métiers jusqu'au job-dating, en passant par les rencontres avec les entreprises à été particulièrement apprécié, jugé « pratique et pertinent. » Benjamin, 23 ans, originaire de Lorient, recherche un emploi de soudeur, un métier en forte tension dans le secteur de l’industrie navale. "Il y avait plein d'entreprises donc c'était intéressant, résume t-il. Pour une personne qui ne sait pas trop ce qu'elle veut faire, le concept est génial. Pour ma part, j'ai pu déposer des CV et j'ai eu deux ouvertures avec des agences d'intérim. Je conseille vraiment PRO&MER pour les personnes dans la même situation si le salon devait avoir lieu  l'année prochaine."

Pour les industriels exposants, qui se sont fortement impliqués dans cette manifestation, le bilan est très positif. Directeur de la société MARINELEC Technologies,  Pascal CITEAU est aussi président de la Commission construction et réparation navale de BPN : "Le salon a été très bien organisé nous avons vu de  nombreux visiteurs. La programmation de PRO&MER est de plus très pertinente dans le calendrier de l’industrie navale puisque qu’il précède de peu le lancement du projet de structuration de la filière navale française, Océan 21, auquel BPN prend part. Pour l’entreprise MARINELEC Technologies, spécialisée dans la conception d’équipements électroniques d’alarme et de surveillance pour les navires, le profil des candidats reçus sur le salon ne correspondait pas vraiment à nos offres, mais nous eu de bons contacts avec des personnes très intéressantes et recensé de nombreuses demandes de stages." Éric FUIN est directeur des Ressources Humaines pour le groupe PIRIOU : "Nous avons été très satisfaits du salon. Bbeaucoup de candidats ont répondu à nos offres ; nous devons maintenant les examiner. L'organisation de PRO&MER convient exactement à nos besoins et nous espérons qu'une nouvelle édition aura lieu l'année prochaine."

Côté navigants les compagnies maritimes présentes n’ont pas été en reste. « Il y avait la queue devant tous les stands » explique Anne Le Page, directrice de l’association La Touline. «  Les armements se sont mobilisés et ont reçu énormément de candidats pour des postes embarqués. Ils ont participé activement aux jobs-dating, pour des entretiens ciblés avec des candidats que nous avions identifiés en amont et présélectionnés avec le concours de Pôle Emploi. Nous avions deux armements venus de Suisse (Dietswell  et Promar shipping service) qui participaient pour la première fois à un salon de l’emploi. Ils ont été très agréablement surpris et très satisfaits de la qualité des visiteurs et de la pertinence de PRO&MER. On peut regretter que le secteur de la pêche, en forte demande de marins,  ait été sous-représenté, avec les seules participations de la Compagnie Française du Thon et celle de Cap Avenir 22/35 qui ont répondu à un flux important de candidats. »

La formation dans son ensemble était représentée à PRO&MER : lycées, universités, écoles d’ingénieurs, organismes de formation professionnelle ;  tout ce que le monde maritime peut offrir en formations initiale ou continue… Au Lycée professionnel maritime du Guilvinec, Geneviève OBELLERO,  est responsable de la communication : " PRO&MER a réuni beaucoup de professionnels et attiré de nombreux visiteurs, y compris  sur notre stand. Nous avons rarement autant de contacts dans les forums des métiers. A PRO&MER nous avons touché un public sensibilisé et plus curieux des métiers de la mer. Des demandes concrètes ont été formulées au salon : 9 personnes intéressées par la formation continue, 2 par le bac pro en formation initiale et 2 autres pour l’apprentissage. Nous sommes très satisfaits." Le CIRFA marine qui propose près de 3000 offres d'emplois à l’échelle nationale a reçu de nombreux candidats à PRO&MER, « salon ciblé et attractif ».

PRO&MER  répond donc à une demande des professionnels mais aussi à une attente forte du public, désireux d’aller au contact direct avec les entreprises. PRO&MER leur offre à la fois l’information sur les métiers, des solutions de formation et des emplois en direct. C’est donc unanimement que visiteurs et exposants souhaitent voir ce salon perdurer. Les entreprises, très satisfaites, sont déjà prêtes à renouveler l'expérience l'année prochaine. BPN ne s’est pas encore prononcé sur une seconde édition.

Site internet de BPN